Bannière

Mise à jour 3:45 AM UTC, Feb 22, 2024
Flash info
A+ A A-

CAN 2023 : Critique envers la CAF après l’échec, Krépin Diatta prend cher /La réponse sans équivoque de Nabil Djellit /Une sanction de la CAF à venir pour Diatta ?

Le latéral sénégalais, Krépin Diatta, n’a pas mâché ses mots envers la CAF et l’arbitrage suite à l’élimination en huitièmes de finale de la CAN 2023 contre la Côte d’Ivoire. Sans langue de bois, Nabil Djellit, journaliste pour la chaîne l’Équipe et Canal+, lui répondra.

Les Lions de la Teranga du Sénégal sont tombés ce lundi contre les Éléphants de la Côte d’Ivoire en huitièmes de finale de la CAN 2023. Grands favoris de la compétition, les champions en titre ne s’attendaient sans doute pas à une équipe ivoirienne, méconnaissable en phase de groupes, de se réveiller aussi brutalement et de livrer une opposition farouche. Après la rencontre émaillée par des erreurs de l’arbitre gabonais et l’élimination des Sénégalais, le latéral de l’AS Monaco, Krépin Diatta, s’en est pris aux officiels de la CAF en zone mixte en dénonçant un vol.

CAN 2023 : Critique envers la CAF après l'échec, Krépin Diatta prend cher Selon le joueur sénégalais, ne pas obtenir un penalty à la suite d’une action discutable du défenseur ivoirien, Odilon Kossounou, sur Ismaïla Sarr est un scandale. «Vous êtes corrompus. Vous nous avez tués, vous êtes corrompus ! Gardez votre Coupe d’Afrique. Vous allez voir la VAR pour leur donner un penalty, un gars (Ismaïla Sarr) qui prend le ballon à 40 mètres et fait une chevauchée, rentre dans la surface, et vous ne voulez pas aller regarder la VAR ? Je suis désolé, mais là c’est abusé. Je suis vraiment désolé, mais là, ils ont tué notre compétition», s’est emporté le joueur d’Aliou Cissé en zone mixte comme le signale L’Équipe, relayé par Foot Mercato.

La réponse sans équivoque de Nabil Djellit

En effet, il pourrait y avoir un penalty sur cette action, mais le Sénégal s’en est également bien tiré sur un geste répréhensible de Sadio Mané sur Ibrahima Sangaré en début de rencontre. Sans discussion, l’action de la star sénégalaise méritait une sanction sévère, notamment un carton rouge qui aurait changé le cours de la rencontre. Sur le penalty accordé aux Éléphants pour l’égalisation, l’on signale également un hors-jeu non sifflé. En fin de compte, l’arbitrage a fauté dans ce match important, mais des deux équipes. Ainsi, après la sortie enragée de Krépin Diatta, le journaliste de l’Équipe, Nabil Djellit, est sorti du silence. Sur son compte Twitter, le franco-algérien s’en est pris à Diatta, qui s’en prend à la CAF pour rien. Pour Djellit, l’élimination du Sénégal provient de la mauvaise prestation de l’équipe qui a surtout laissé le ballon aux hommes d’Emerse Fae après l’ouverture du score rapide d’Habib Diallo. « L’arbitre était tout simplement nul. Il aurait dû expulser Mané. À vitesse réelle, il n’a même pas vu le penalty très net sur Pépé. Les Ivoiriens ont dû protester et prendre des jaunes. Le Sénégal ne peut pas se plaindre. Il fallait jouer au football au lieu de défendre un 1-0 », a lâché l’homme de médias français actuellement en Côte d’Ivoire.

Une sanction de la CAF à venir pour Diatta ?

Il faut le dire, la réaction forte de Krépin Diatta risque de lui poser des problèmes au niveau de la Confédération Africaine de Football (CAF), si sa commission de discipline se saisit de l’affaire. En effet, dans des sorties similaires dans d’autres cas, les instances frappent fort avec des sanctions assez lourdes. Parler de corruption d’arbitre ou des autorités sans fondement reste un outrage qui ne passe pas inaperçu. En tout cas, le latéral de l’AS Monaco doit croiser les bras après l’élimination de son pays de cette CAN 2023 pleine de surprises.

Après l’Algérie, championne en 2019 et mondialiste en 2022, le Ghana, la Tunisie ou le Cameroun, le Sénégal est l’autre grand favori de cette 34e édition de la Coupe d’Afrique à sortir prématurément. Parmi les pays éliminés, notamment les Fennecs et les Aigles de Carthage de la Tunisie, qui ont évoqué quelques problèmes liés à l’arbitrage, la sortie de Krépin Diatta est la plus virulente. Il faut dire que l’élimination fait très mal.

Media

Dernière modification lemercredi, 31 janvier 2024 07:44