Bannière

Mise à jour 4:30 AM UTC, Jan 29, 2022
Flash info
A+ A A-

Rentré après 10 Ans d’Exil Pr. BALLO BI TOTO Jérôme purifié à BOUAFLÉ par ses parents "C’était la fête, le week-end dernier, à KONEFLA."

Spécial Rentré après 10 Ans d’Exil Pr. BALLO BI TOTO Jérôme purifié à BOUAFLÉ par ses parents "C’était la fête, le week-end dernier, à KONEFLA."

"Ce rassemblement a été saisi par le Ministre ZORO Epiphane pour appeler à la solidarité autour de la mère patrie, la Côte d’Ivoire. « Notre présence à cette cérémonie marque un signal fort, un engagement à l'endroit de toute la population et de tous les fils et filles de la Côte d'Ivoire."

Les populations de cette localité du département de Bouaflé, dans la région de la MARAHOUÉ, étaient en joie. Et pour cause, la cérémonie de purification de leurs fils, le Professeur Ballo Bi Toto Jérôme, ex -secrétaire général de l'université de Cocody, de retour sur les terres de ses ancêtres, après 10 ans d’exil à Paris.

 Pour l’occasion, les populations, venues des quatre coins de la ville, ont battu le rappel des troupes. Jeunes, femmes, enfants, personnes du troisième âge, têtes couronnées, guides religieux, personne n’a voulu rater l’événement. 

En présence des élus et cadres de la région et d’autres personnalités avec en tête le ministre de la Promotion de la Bonne Gouvernance, du renforcement des Capacités et de la Lutte contre la Corruption, Epiphane Zoro, les populations ont témoigné leur infinie reconnaissance au Chef de l’État pour avoir facilité le retour de l’un des leurs, et rendu hommage à l’ancien exilé.

Ce rassemblement a été saisi par le ministre ZORO Epiphane pour Appeler à la solidarité autour de la mère patrie, la Côte d’Ivoire. « Notre présence à cette cérémonie marque un signal fort, un engagement à l'endroit de toute la population et de tous les fils et filles de la Côte d'Ivoire. Soyons solidaires envers les autres quelles que soient nos appartenances poli- tiques et idéologiques. Notre seul bien qui importe, c'est la paix », a-t-il exhorté. Et d’ajouter : « Nous avons décidé de nous tenir main dans la main et de marcher ensemble dans la solidarité forte. Nous voulons le changement dans notre département ».

 Le député de SINFRA a également lancé un appel à l’union de toutes les filles et tous les fils de la MARAHOUÉ pour un développement harmonieux de la région et le bien-être des populations. A l’en croire, grâce à la vision du président de la république, Alassane Ouattara, beaucoup d’actions de développement ont été réalisées. Il en veut pour preuve, entre autres, le bitumage de l'axe Sinfra-Bouaflé, le renforcement du réseau électrique et de l'adduction en eau potable. Mais les défis à relever sont importants, se convainc-t-il.

 Pour sa part, Pr. BALLO BI TOTO Jérôme a exprimé sa gratitude au ministre ZORO Epiphane et à ses parents, pour leurs nombreuses prières. Il n’a surtout pas manqué d’exprimer sa reconnaissance aux autorités ivoiriennes pour ce geste d’apaisement du climat sociopolitique.

Représentant Mme Simone EHIVET GBAGBO, marraine de la présente cérémonie, le ministre Émile GUIRÉLOU s’est, quant à lui, satisfait de l’ambiance qui a prévalu lors de cette cérémonie de reconnaissance. Non sans rendre h-age à son jeune frère, Pr. Ballo Bi Toto Jérôme, pour la justesse de son combat.

Enfin, Dr. BOGA SAKO Gervais, président de la Fondation pour les Droits de l’homme et la vie politique (FIDHOP), a salué le ministre Epiphane ZORO, en lui rendant un hommage en ces termes : « vous êtes un militant des droits de l'homme depuis très longtemps, et je sais que vous avez connu l'exil quelque part à Bruxelles, donc on est de la même famille des exilés. Y'en a qui ont peur d'assumer leurs convictions, c'est pour ça que j'aime Epiphane qui assume ses convictions ».

En somme, ce fut une cérémonie qui restera longtemps gravée dans les mémoires des populations de KONEFLA, qui ont salué, à l’unanimité, cet acte qui contribue, sans aucun doute, au processus de réconciliation.

Source ; A Dedi Le Mandat, avec Sercom Bonne Gouvernance.

Media

Dernière modification lemardi, 28 décembre 2021 15:58