Bannière

Mise à jour 4:30 AM UTC, Jan 29, 2022
Flash info
A+ A A-

SOMMET AFRIQUE FRANCE, RAPPORT AFRIQUE FRANCE LA FRANCE TOUJOURS À LA RECHERCHE D'IDÉES AFRICAINES POUR DOMINER L'AFRIQUE

  • Écrit par 
  • Publié dans Monde
Spécial SOMMET AFRIQUE FRANCE, RAPPORT AFRIQUE FRANCE LA FRANCE TOUJOURS À LA RECHERCHE D'IDÉES AFRICAINES POUR DOMINER L'AFRIQUE

"La France a donné la parole à des Africains bavards, férus de la réthorique, en mal de reconnaissance et de visibilité"  Par : Donatien Robé

 Face à la montée en puissance de la Chine et de la Russie en Afrique, la France ne manque pas d'imagination. Elle ne baisse pas les bras. Elle a compris qu'il faut qu'elle s'adapte à la mondialisation, à la concurrence des autres puissances en Afrique. En définitive, la France a trouvé l'ingénieuse idée de demander des solutions aux Africains eux-mêmes pour réinventer sa domination sur le continent. Il s'agit de demander aux Africains de fabriquer le fouet avec lequel ils désirent être battus copieusement. .

Alors, ça a commencé en décembre 2013 sous François Hollande avec un rapport commandé par le ministère français de l'économie et des finances à cinq personnalités proches de l'Afrique: le diplomate Hubert Vedrine, l'ancien patron de l'agence française de développement (AFD) Jean Michel Severino, le financier franco-béninois Lionel Zinsou, l'économiste franco-tunisien Hakim El Karoui et l'assureur-banquier franco-ivoirien Tidjane Thiam. Ce rapport a été remis en décembre 2013 à Pierre Moscovici, ministre de l'économie d'alors à la "conférence de Bercy". Appelé "Afrique France : un partenariat pour l'avenir", ce rapport contient "15 propositions pour une nouvelle dynamique économique entre l'Afrique et la France". 

Dans ce document, les propositions 10 et 11 en disent long sur la volonté de ses rédacteurs: -Proposition 10 : renforcer l'influence de la France en Afrique. -proposition 11: réinventer au plus vite la présence économique extérieure française en Afrique-subsaharienne. Très explicite ! Très clairement, on peut donc dire que le sommet Afrique France du 7 au 9 octobre 2021 à Montpellier est dans la logique de la stratégie française : dominer l'Afrique par des idées venant des Africains. Et ça marche !

Cette fois-ci, la France a donné la parole à des Africains bavards, férus de la réthorique, en mal de reconnaissance et de visibilité. 

Pendant ce temps, l'Afrique recherche des solutions africaines techniques, innovantes et structurelles pour l'école pour tous, la santé pour tous, la protection sociale pour tous, l'économie inclusive, une agriculture dynamique, etc.

A lire aussi 

 Par Namory Diomandé · https://www.facebook.com/namory.diomande.7

On peut tout reprocher aux jeunes africains qui ont rencontrés le président Macron. Cependant, leur présence a sonné quelques chose de nouveau. Je ne vois aucun chef d'état africains parler avec sa jeunesse et sa société civile sans filtre comme la fait Emmanuel Macron.

Maintenant si certains en on profité pour régler des comptes personnels laissons les avec leurs consciences, mais dans le fond cela a été une bonne chose.Il faut encourager les chefs d'état africains à en faire d'avantage.

Ainsi, ils pourront percevoir le cri de cœur de leurs populations.Comme à dit la participante burkinabé, "monsieur le Président c'est fini" Les canneaux de communication entre vous et les populations sont rouillés, il faut les changer.

Savez vous que le président Macron à un compte TikToc où il communique directement avec les populations ?

Savez-vous quels impacts a cela sur la vie de la nation ? Oui messieurs les présidents africains le monde a évolué et la sagesse ne vient pas forcément de la haut.

A bon entendeur salut. Bonne semaine à tous.

 

Media

Dernière modification lemercredi, 13 octobre 2021 09:28