Bannière

Mise à jour 2:00 AM UTC, Dec 7, 2021
Flash info
A+ A A-

LA MOBILITÉ URBAINE DU GRAND ABIDJAN (AMUGA) EN PARTENARIAT AVEC LE MINISTÈRE DE LA SALUBRITÉ A PROCÉDÉ CE VENDREDI, À L'OPÉRATION DE LIBÉRATION DES EMPRISES DE LA VOIE EXPRESS DU 1ER PONT DE YOPOUGON Abidjan

  • Écrit par 
  • Publié dans Divers
Spécial LA MOBILITÉ URBAINE DU GRAND ABIDJAN (AMUGA) EN PARTENARIAT AVEC LE MINISTÈRE DE LA SALUBRITÉ A PROCÉDÉ CE VENDREDI, À L'OPÉRATION DE LIBÉRATION DES EMPRISES DE LA VOIE EXPRESS DU 1ER PONT DE YOPOUGON Abidjan

OPÉRATION DE LIBÉRATION DES EMPRISES DE LA VOIE EXPRESS DU 1ER PONT DE YOPOUGON ABIDJAN LE 05 NOVEMBRE 2021.

- L’Autorité de la mobilité urbaine dans le Grand Abidjan (AMUGA) a procédé, vendredi 05 novembre 2021, au déguerpissement des vendeurs ambulants et des occupants des espaces publics de la commune de Yopougon, afin de rétablir une bonne circulation routière. « Nous avons lancé cette opération de libération des emprises des carrefours qui sont anarchiquement occupés par les vendeurs ambulants au premier pont de Yopougon parce que nous avons constaté qu’il y a énormément d’embouteillage qui sont en partie dus aux mauvaises manœuvres dans les carrefours et aux problèmes de stationnement », a expliqué le directeur de la planification des études et des projets de l’AMUGA, Gahié Aristide. Il a rassuré que plusieurs mesures ont été prises pour le suivi de cette opération qui s’étendra aux carrefours de Siporex, du troisième pont et bien, d'autres carrefours Il a également précisé que tous ceux qui occupent les espaces publics du premier pont de Yopougon avaient été informés un mois avant l’opération de déguerpissement.

« Nous avons été effectivement prévenus avant cette opération de déguerpissement, cependant, ne sachant pas où aller, nous sommes restés. Je reconnais le bien qu’ils font mais j’ai mal car j’ai des enfants à nourrir », a réagi une vendeuse d’articles au premier pont, Nicole Amandine. L’adjudant de police à la brigade de l’assainissement, M. M’Betié a quant à lui expliqué aux vendeurs ambulants le bien-fondé de cette opération. L’AMUGA a effectué cette opération en partenariat avec la mairie de Yopougon, le ministère de l’Equipement et de l’Entretien routier et le ministère de la Salubrité. Elle a pour missions d’assurer l’organisation et la coordination des différents modes de transport du périmètre des transports urbains de sa compétence. (AIP)

A LIRE / Une opération de déguerpissement lancée à Yopougon1er pont de Yopougon : les installations anarchiques des emprises de la voie express déguerpies

OPÉRATION DE LIBÉRATION DES EMPRISES DE LA VOIE EXPRESS DU 1ER PONT DE YOPOUGON ABIDJAN LE 05 NOVEMBRE 2021. L'AUTORITÉ DE LA MOBILITÉ URBAINE DU GRAND ABIDJAN (AMUGA) EN PARTENARIAT AVEC LE MINISTÈRE DE LA SALUBRITÉ A PROCÉDÉ CE VENDREDI, À L'OPÉRATION DE LIBÉRATION DES EMPRISES DE LA VOIE EXPRESS DU 1ER PONT DE YOPOUGON

L’Autorité de la mobilité urbaine du Grand Abidjan (AMUGA), avec le soutien du ministère de la salubrité, du ministère de l’équipement et de l’entretien routier et la mairie de Yopougon, a procédé ce vendredi 05 novembre 2021, à l'opération de libération des emprises de la voie express du 1er pont de Yopougon.

«Nous avons constaté qu’il y a énormément d’embouteillages à Abidjan et ces embouteillages sont en partie dûs aux mauvaises manœuvres dans les carrefours et aux problèmes de stationnement à l’approche de ces carrefours », a expliqué Gahié Aristide, directeur de la planification des études et des projets de l’AMUGA.

Cette opération a donc été lancée pour la libération des emprises de tous les carrefours où les commerçants occupent anarchiquement les chaussées. A l’en croire, sa structure avait déjà échangé avec les personnes déguerpies. Après concertation, des mises en demeure ont été remises aux concernés « Aujourd’hui nous procédons effectivement à la libération de ces emprises », a-t-il indiqué. « Cette opération va s’étendre sur l’ensemble du district d’Abidjan. Tous les carrefours où il y a des mauvais stationnements, où les gens se sont installés de manière anarchique, nous allons procéder de manière progressive au déguerpissement de ces personnes pour améliorer les conditions de circulation des personnes et des biens » ,a rassuré M. Gahié. La prochaine étape sera de déguerpir le carrefour Siporex puis le troisième pont, note-t-on 1er pont de Yopougon : les installations anarchiques des emprises de la voie express

OPÉRATION DE LIBÉRATION DES EMPRISES DE LA VOIE EXPRESS DU 1ER PONT DE YOPOUGON ABIDJAN LE 05 NOVEMBRE 2021. L'AUTORITÉ DE LA MOBILITÉ URBAINE DU GRAND ABIDJAN (AMUGA) EN PARTENARIAT AVEC LE MINISTÈRE DE LA SALUBRITÉ A PROCÉDÉ CE VENDREDI, À L'OPÉRATION DE LIBÉRATION DES EMPRISES DE LA VOIE EXPRESS DU 1ER PONT DE YOPOUGON

L’Autorité de la mobilité urbaine du Grand Abidjan (AMUGA), avec le soutien du ministère de la salubrité, du ministère de l’équipement et de l’entretien routier et la mairie de Yopougon, a procédé ce vendredi 05 novembre 2021, à l'opération de libération des emprises de la voie express du 1er pont de Yopougon. «Nous avons constaté qu’il y a énormément d’embouteillages à Abidjan et ces embouteillages sont en partie dûs aux mauvaises manœuvres dans les carrefours et aux problèmes de stationnement à l’approche de ces carrefours », a expliqué Gahié Aristide, directeur de la planification des études et des projets de l’AMUGA. 

1er pont de Yopougon : les installations anarchiques des emprises de la voie express déguerpies

L’Autorité de la mobilité urbaine du Grand Abidjan (AMUGA), avec le soutien du ministère de la salubrité, du ministère de l’équipement et de l’entretien routier et la mairie de Yopougon, a procédé ce vendredi 05 novembre 2021, à l'opération de libération des emprises de la voie express du 1er pont de Yopougon. «Nous avons constaté qu’il y a énormément d’embouteillages à Abidjan et ces embouteillages sont en partie dûs aux mauvaises manœuvres dans les carrefours et aux problèmes de stationnement à l’approche de ces carrefours », a expliqué Gahié Aristide, directeur de la planification des études et des projets de l’AMUGA.

Cette opération a donc été lancée pour la libération des emprises de tous les carrefours où les commerçants occupent anarchiquement les chaussées. A l’en croire, sa structure avait déjà échangé avec les personnes déguerpies. Après concertation, des mises en demeure ont été remises aux concernés « Aujourd’hui nous procédons effectivement à la libération de ces emprises », a-t-il indiqué. « Cette opération va s’étendre sur l’ensemble du district d’Abidjan. Tous les carrefours où il y a des mauvais stationnements, où les gens se sont installés de manière anarchique, nous allons procéder de manière progressive au déguerpissement de ces personnes pour améliorer les conditions de circulation des personnes et des biens » ,a rassuré M. Gahié.

La prochaine étape sera de déguerpir le carrefour Siporex puis le troisième pont, note-t-on. ====== Cette opération a donc été lancée pour la libération des emprises de tous les carrefours où les commerçants occupent anarchiquement les chaussées. A l’en croire, sa structure avait déjà échangé avec les personnes déguerpies. Après concertation, des mises en demeure ont été remises aux concernés « Aujourd’hui nous procédons effectivement à la libération de ces emprises », a-t-il indiqué. « Cette opération va s’étendre sur l’ensemble du district d’Abidjan. Tous les carrefours où il y a des mauvais stationnements, où les gens se sont installés de manière anarchique, nous allons procéder de manière progressive au déguerpissement de ces personnes pour améliorer les conditions de circulation des personnes et des biens » ,a rassuré M. Gahié. La prochaine étape sera de déguerpir le carrefour Siporex puis le troisième pont, note-t-on. =====

Dernière modification ledimanche, 07 novembre 2021 11:59