Bannière

Log in

"La diaspora est un vecteur non négligeable de transfert de technologies"

Spécial "La diaspora est un vecteur non négligeable de transfert de technologies"

1er Forum de la Diaspora : Gnizako Gogoua Vincent, ivoirien vivant en france et conseiller économique et social égrène dans cet entretien les attentes des ivoiriens de l'extérieur 

Bientôt s’ouvre, en Côte d’Ivoire, le 1er forum de la diaspora. Qu'en pensez-vous ?

 

Cela dénote de la volonté du Chef de l'Etat, qui est lui-même un produit de la diaspora, d’exploiter toutes les potentialités de cette dernière pour le développement de notre pays. Il sait, par exemple, ce que peut apporter la diaspora pour atténuer les effets de la pauvreté. A titre d’exemple, ses apports en numéraire ont évité d'ajouter une crise sociale à la crise politique. La diaspora a fait du social. Le Président de la République le lui reconnait et veut aller plus loin avec elle, à travers ce forum, nous l'en félicitons.

C'est le lieu de féliciter tout aussi chaleureusement le Ministre Ally Coulibaly, en charge des Ivoiriens de l'extérieur et le Directeur des Ivoiriens de l'extérieur, M. Konaté Siaka, pour avoir déployé tant d'efforts et de moyens pour organiser cette rencontre. Du côté de la diaspora, les attentes sont si nombreuses qu'il est à craindre qu'un seul forum n'y réponde pas.  Il risque d'être limitatif, se résumant en une compilation de doléances avec des promesses de réponses qui arriveront ou n'arriveront pas. Des assises auraient été mieux indiquées pour cerner l'ensemble des problèmes afin de déboucher sur des conclusions et des décisions à traduire rapidement dans les faits dans un schéma de suivi avec des acteurs identifiés et la certitude d'un changement : l'organisation institutionnelle de la diaspora ivoirienne.

 

Que peut apporter une organisation institutionnelle dans la résolution des nombreux problèmes dont vous parliez tantôt?

 

L'organisation institutionnelle de la diaspora aura des répercussions en chaîne. C'est une question d'interlocuteur dans nos relations avec l'Etat de Côte d'Ivoire. Nous sommes face à deux pôles d'attentes. La volonté politique du Président Ouattara étant manifeste, les attentes de l'Etat seront précisées et ce qu'il entend donner en contrepartie en termes de citoyenneté clairement énoncé. Les Ivoiriens de l'extérieur se sont déjà vu octroyé le droit de vote à l'élection présidentielle, ce qui est de facto une reconnaissance politique de grande portée qui a son sens et son importance. Même s'il y a encore des améliorations à apporter dans son expression pratique. Dans certains pays les membres de la diaspora votent dans d’autres, pas ; dans les pays où ils votent dans certaines villes ils ne le peuvent pas encore. Néanmoins ce droit de vote ce n'est pas peu. Des hommes et des femmes continuent de mourir de par le monde pour l'acquérir.

Cette citoyenneté doit inclure certainement, nos enfants et petits-enfants nés à l'étranger parce qu'ils sont de parents ivoiriens.

 

Quelle est la caractéristique principale d’une diaspora selon vous ?

 

La caractéristique principale d'une diaspora est qu'elle est essentiellement constituée d'acteurs économiques. En tant que tels, nous avons acquis par immersion la culture de l'industrie. Nous avons intégré les notions de ponctualité et de respect des consignes au travail, notions fondamentales et indispensables à l'industrialisation d'un pays. Avec notre expertise acquise sur le tard ou après formation, nous pouvons apporter beaucoup à l'industrialisation du pays, y compris nos descendants.

La diaspora a toujours été pour tous les pays un vecteur non négligeable de transfert de technologie.

Celui qui est parti ne revient jamais le même. Il est riche de ses expériences et ce qu'il a vu de bien, de bon et de beau ailleurs il voudrait le reproduire, l'implanter chez lui.

On sait ce que Marco Polo a rapporté de ses pérégrinations chinoises à son Italie natale.

 

Interview réalisée par Sylvain NAMOYA.

 

Dernière modification lejeudi, 07 mai 2015 20:06
Adama Diomande

Président de l'Association pour la défense des libertés.

Site internet : www.addl-association.info
Connectez-vous pour commenter

30°C

Abidjan

Partiellement nuageux

  • 11 Avr 2016 32°C 27°C
  • 12 Avr 2016 32°C 27°C

Banner 468 x 60 px