Bannière

Log in

PSG : un espoir pour Aurier ? Un retour du joueur de 23 ans au sein de l’équipe première ne semble donc plus totalement inenvisageable.

Les excuses de Serge Aurier mais aussi son rendement sportif n’y sont sans doute pas étrangers. Colère ? Farouche volonté de se racheter ? Incompréhension ? L'image postée ce vendredi par Serge Aurier sur son compte Instagram laisse place à diverses interprétations, alors que l'avenir du joueur au Paris Saint-Germain est plus qu'incertain. Depuis ses excuses publiques formulées à la suite de la vidéo qui a fait scandale, le défenseur, qui a passé du temps à Genève, ne s'est pas exprimé.

Serge Aurier discute avec Stéphane Courbis, son agent. (Bestimage)

Mis à pied depuis dimanche pour ses propos injurieux envers Laurent Blanc et certains de ses coéquipiers, Serge Aurier est attendu à Paris lundi pour rencontrer les dirigeants du PSG. Après avoir affiché un refus catégorique, Laurent Blanc a semblé entrouvrir une porte pour un retour du latéral droit au sein de l’effectif parisien.

Le temps peut faire son oeuvre et guérir certaines blessures. Il en va de même au Paris Saint-Germain. Alors qu’il affichait un ton très ferme à la veille du 8e de finale aller de Ligue des champions entre le PSG et Chelsea (2-1), Laurent Blanc a tenu ce vendredi un discours plus apaisé concernant Serge Aurier. Il y a quelques jours encore, le technicien français ne voulait plus en entendre parler. A tel point qu’on se dirigeait vers une mise à l’écart du joueur ivoirien jusqu’à la fin de la saison, avec un transfert lors du prochain mercato. Mais ce vendredi en conférence de presse, l’entraineur du PSG a entrouvert une porte.

« C’est très délicat comme question. Le club va prendre une décision sur Serge Aurier, ce n’est pas à l’entraîneur de le faire, a insisté Laurent Blanc. Je vais discuter avec lui. Le club va prendre une décision, il faudra la respecter. Là, je pourrai dire si oui ou non on comptera sur Serge Aurier... Le temps fait son effet. » Un retour du joueur de 23 ans au sein de l’équipe première ne semble donc plus totalement inenvisageable. Les excuses de Serge Aurier mais aussi son rendement sportif n’y sont sans doute pas étrangers.

Mis à pied depuis sa sortie injurieuse sur Periscope samedi soir, dans laquelle il égratignait son coach et certains de ses coéquipiers, le latéral droit a rendez-vous avec ses dirigeants lundi prochain.

Par A.Bo avec J.Ri

 

 

 

 

COUP FRANC: SERGE AURIER CONDAMNÉ À MORT. par (REMY NGONDO)

Pour les puristes de la langue de MOLIERE, impossible de trouver le mot " guez" dans le dictionnaire. Dans un baragouin codé, ça signifie "nul"." Fiotte"est utilisé dans le langage vulgaire et signifierait " par REMY NGONO officiel

la photo de profil de REMY NGONO  officiel

Dans un enregistrement d'une session Périscope, le défenseur du PSG, SERGE AURIER qualifie son entraîneur LAURENT BLANC de " fiotte" , DI MARIA " guignol", SIRIGU " guez". La pilule ne passe pas auprès des FRANÇAIS, symboles universels de la rectitude morale. La déferlante médiatique, jusqu'aux émissions politiques, se ruent sur les brancards pour flinguer SERGE AURIER, jusqu'à exiger qu'il soit rayé d'un trait de plume du PSG. 
 

Pour les puristes de la langue de MOLIERE, impossible de trouver le mot " guez" dans le dictionnaire. Dans un baragouin codé, ça signifie "nul". " Fiotte" est utilisé dans le langage vulgaire et signifierait " personne casanière, peu enthousiaste, réfractaire aux idées nouvelles" . Tous les chefs d'Etat en FRANCE et personnalités sont considérés comme des guignols dans l'émission LES GUIGNOLS DE L'INFO. 

SERGE AURIER, 23 ans, piégé et emporté par les effluves d'une conversation de rigolos dans un style homme de la rue, n'a pris conscience qu'après la diffusion de la vidéo. Il a présenté ses excuses et est exclu du groupe. LAURENT BLANC a les yeux pleins de sang et prend d'assaut son "pitoyable" joueur. 

Pourtant, LAURENT BLANC avait fait pire dans un enregistrement visant à instaurer les quotas discriminatoires des Noirs en équipe de FRANCE. Sélectionneur des BLEUS, LAURENT BLANC avait lancé : " Qu'est ce qu'il y a actuellement comme grands, costauds, puissants? Les Black". Malgré ces propos d'un racisme nauséeux, BLANC fut lavé BLANC par la FÉDÉRATION FRANÇAISE DE FOOTBALL et le ministre des Sports se transforma en avocat BLANC. BLANC, après avoir nié, puis avoué, n'a jamais été sanctionné. 

ZLATAN IBRAHOMOVITCH n'a pas été sanctionné quand il a insulté tous les joueurs du PSG à TROYES jusqu'à déclarer " mes enfants jouent mieux que vous". En direct de l'émission TÉLÉ FOOT, il a critiqué tous les arbitres français qu'ils sont" mauvais". Combien de fois a t-il insulté la FRANCE et a méprisé LAURENT BLANC?

Quand il faut dépanner en défense centrale, c'est SERGE AURIER. Quand les Sud- Américains sont laissés de repos, SERGE AURIER qui revient de la CAN, est obligé de jouer sans se reposer. Les éternels remplaçants sont mieux payés que SERGE AURIER qui, lui, est chargé de barrer RONALDO sans faire d'erreur. Et quand il fait une erreur en dehors du stade, les FRANÇAIS qui accordent la deuxième chance aux FRANÇAIS criminels, trouvent que l'AFRICAIN SERGE AURIER, mérite l'enfer. Comme le dit un proverbe africain:《Si Dieu ne pardonnait pas, le paradis serait complètement vide》 (J. REMY NGONO / SERGE AURIER: Mon Dieu pourquoi m'as- tu abandonné?)

PSG : Mamadou Doucouré « poignarde » Serge Aurier sur les réseaux sociaux

Serge Aurier sur les réseaux sociaux

Dans la vie, il y’a des amis qui te tirent vers le haut tandis que d’autres peuvent au contraire, carrément t’enterrer vivant ! Serge Aurier vient de l’apprendre, mais malheureusement, à ses dépends. 

Dans l’affaire Serge Aurier, comme tout le monde a pu le constater dans la vidéo, son ami Mamadou Doucouré est celui par qui les questions des internautes sont venues, c’est aussi lui, via son téléphone portable, qui a orcherstré cette interview « sauvage » qui allait quelques heures plus tard complètement compromettre la carrière de son ami d’enfance au PSG.

Mamadou Doucouré, l’ami qui vous veut du mal…

Il est celui par qui le scandale est venu. Mamadou Doucouré est l’auteur de la vidéo tournée via l’application Périscope et mettant en scène le joueur du PSG.

Bonnet noir sur la tête et fumant une chicha, le copain de Serge Aurier joue l’intermédiaire qui relaye et commente les questions des internautes. Il explique même à son sujet : « Je joue, j’essaye de jouer » et de laisser entendre qu’il serait au « Red Star ». Car effectivement Mamadou est lui aussi footballeur. Il a 22 ans et a même été international U17. Il a aussi, comme Aurier, été formé à Lens

Attaquant, il est notamment passé par l’Atlético Madrid (2 ans et demi) où il n’a joué aucun match en équipe première. Il y était entre 2011 et 2013 avant de partir tenter sa chance en deuxième Division hongroise. Sans Club depuis quelques temps il s’entraînerai désormais avec l’équipe B du Red Star.

Dans cette affaire, tout le football français est indigné contre Serge Aurier, et pas sûre que son pote Mamadou Doucouré en soit épargné. Comment pourrait-Il retrouver un club professionnel après toute cette histoire.

 Addlassociation Adama Diomandé / Il n’y a pas d’excuses à la grosse bêtise d’un Serge Aurier, lui caresser avec de la pommade de beur karité c’est lui mentir. Je suis un père de famille mon fils fait une bourde pareille je lui dis mes quatre vérités et je lui mets devant ses responsabilités.Ce n'est pas par ce que Laurent BLANC a fait une faute, que la faute de Serge Aurier ne devrait pas être corrigée. Serge Aurier est jeune il a sa carrière devant lui, il a besoin de soutien ce soutien ne devrait pas ce faire en lui faisant pas savoir ses dérapages.

***Vidéo  L'humoriste Patson Officiel s'exprime suite à l'affaire Serge Aurier. / Depuis dimanche matin, le défenseur du PSG - Paris Saint-Germain Serge Aurier, est incontournable sur les réseaux sociaux. En cause, bien entendu, son ahurissante vidéo. PATSON lui apporte son soutien.

 

PSG : Serge Aurier mis à pied après avoir insulté Laurent Blanc et plusieurs de ses coéquipiers

Laurent Blanc a réagi à la vidéo insultante de Serge Aurier. Il a fait part de sa déception, à la veille de la réception de Chelsea.On peut avoir certains avis, certaines opinions. On est en démocratie, et c’est bien, mais je pense que ce garçon, vraiment, il y a deux ans, je me suis engagé auprès de ma direction pour le faire venir. Le remerciement que j’ai, c’est ça, ce que j’ai vu hier, je suis déçu... Je trouve ça pitoyable... Je n’en dirai pas plus », a-t-il lancé d’emblée avant de poursuivre néanmoins. La vidéo https://www.youtube.com/watch?v=fqZeTVrLmMs

Serge Aurier insulterait Laurent Blanc dans une vidéo publiée sur Youtube et enregistrée durant un live Periscope. Le joueur dément et évoque un montage. 

« Il s’est pénalisé lui-même. Il aurait dû se préparer aujourd’hui pour jouer un 8e de finale de Ligue des Champions. C’est quand même mieux que de rester chez lui à ne pas savoir quoi faire... C’est pénalisant pour le club aussi. Qu’il se pénalise, à la limite, il en subira les conséquences, mais il pénalise le club à travers l’image et les propos. J’ai passé beaucoup de temps avec beaucoup de personnes dans cette nouvelle génération et elle passe son temps à s’excuser. Ce serait peut-être mieux de réfléchir avant »,

Alors que le Paris Saint-Germain n’a pas de rival en championnat de France, ses soucis pourraient venir de ses propres joueurs. Dimanche, l’Ivoirien Serge Aurier a été mis à pied après avoir insulté son entraîneur, Laurent Blanc, et plusieurs de ses coéquipiers, dans une vidéo mise en ligne sur Internet.

Pour le Paris Saint-Germain, il y avait de meilleures manières de préparer la prochaine échéance européenne en Ligue des champions, contre Chelsea, mercredi prochain. Dimanche 14 février, le club de la capitale française était en pleine polémique, après l’annonce d’une mise à pied à titre conservatoire et d’une procédure disciplinaire décidées à l’encontre de l’international ivoirien de 23 ans, Serge Aurier.

Que reproche le PSG à Serge Aurier ?

Tout est parti d’une vidéo de trois quarts d’heure filmée via l’application Periscope. On y voit Serge Aurier chez lui, samedi soir, accompagné de Mamadou Doucouré (22 ans), joueur qui compte 10 sélections en équipes de France juvéniles. Serge Aurier répond à des questions posées par des internautes, la plupart lues par son ami.

Entre autres questions : « Laurent Blanc il fait souvent la folle ou pas ? ». Réponse d’Aurier : « C’est une fiotte ! ». « Blanc, il suce Zlatan ou pas ? » Réponse : « Il lui prend les c******* mon frère, il prend tout cousin! » « Zlatan, c’est une bête mais t’inquiète pas qu’avec nous, il fait pas le relou, c’est une gentille bête », avance aussi l’Ivoirien au sujet du Suédois, dont le « délire » serait d’écouter « des vieilles musiques ».

Si le défenseur complimente certains de ses coéquipiers comme Thiago Silva, Edinson Cavani ou Blaise Matuidi, il en égratigne deux autres. Interrogé sur Angel Di Maria, Aurier lâche: « Ouais, c’est un guignol ! » Invité à trancher entre le gardien titulaire Kevin Trapp et sa doublure Salvatore Sirigu, Aurier lance encore : « Trapp ! Sirigu il est ‘guez’ » (nul, NDLR).

Le club, même s’il parle d’une « vidéo tournée dans un cadre privé », a qualifié les propos d’Aurier de « clairement inadmissibles », et soutenu son entraîneur et les joueurs « qui ont pu, à juste titre, se sentir offensés par des propos contraires à toutes les valeurs du club ». « Le Paris Saint-Germain est une institution très forte à laquelle personne ne peut toucher », a lancé le président, Nasser Al Khelaifi, cité par le communiqué.

Que répond Aurier ?

Alors que le PSG officialisait les sanctions contre son joueur, ce dernier a présenté ses excuses, dans une interview diffusée par les chaînes beIn Sport et Canal+. « J’accepte toutes les sanctions à mon égard concernant cette histoire, j’ai fait une connerie, je suis impardonnable et je suis prêt à assumer toutes les conséquences », assure le joueur, qui tient à s’excuser « tout particulièrement auprès du coach ».

Afficher l'image d'origine

Ce n’est pas la première fois que l’ancien de Sevran, en région parisienne, s’illustre ainsi. En mars de l’année dernière, forfait sur blessure pour le huitième de finale retour à Chelsea (2-2 a.p.), Aurier avait diffusé sur sa page Facebook une vidéo où on le voyait hurler et insulter l’arbitre devant sa télévision au coup de sifflet final synonyme d’exploit qualificatif de ses coéquipiers.

Malgré ses tweets d’excuses, cela lui avait coûté cher : trois matches de suspension de la part de l’UEFA, qui sanctionnait pour la première fois un joueur pour des propos tenus sur les réseaux sociaux.

Pourquoi ces propos peuvent (lui) coûter cher

Il est hautement improbable que Serge Aurier soit écarté durablement par son club. L’arrière-droit de de vingt-trois ans, acheté 12 millions d’euros en 2014, est en effet estimé à un peu plus du double aujourd’hui. Il dispose en outre encore de trois ans de contrat.

Toutefois, les conséquences morales pourraient être importantes. Selon L’Équipe, les cadres joueurs du PSG n’ont pas du tout apprécié la vidéo, dont ils ont évidemment pris connaissance. Zlatan Ibrahimovic aurait même demandé, dès dimanche, une traduction des propos de son coéquipier.

Les retrouvailles d’Aurier avec le vestiaire du Camp des loges devraient donc être houleuses, d’autant que certains joueurs refuseraient désormais de le voir. Dans l’immédiat, Serge Aurier manquera le match contre Chelsea mardi en Ligue des champions, alors qu’il était devenu un titulaire indiscutable à son poste, jusqu’à être considéré parmi les meilleurs d’Europe cette saison.

Contre les Anglais, Gregory van der Wiel et Marquinhos postulent pour récupérer son couloir, mais cela pourrait avoir des répercussions. Enfin, nul doute que Laurent Blanc aura du mal à effacer l’histoire de sa mémoire, tant les propos sont durs à son égard, quelques jours seulement après la prolongation de son contrat. Et le club pourrait mettre l’Ivoirien sur la liste des départs souhaités lors du prochain mercato…

 Pourquoi il est impossible que Serge Aurier soit viré par le PSG

FOOTBALL Le latéral droit parisien est mis à pied après ses propos tenus sur Periscope...

« Dans une boîte normale, il aurait été viré. » Pas besoin de tendre l’oreille plus loin que la machine à café de votre entreprise pour connaître le sentiment général sur l’affaire Serge Aurier. Mis à pied à titre conservatoire après son dérapage sur Periscope, le latéral parisien manquera le huitième de finale de Ligue des champions contre Chelsea mardi mais ne sera pas pour autant contraint à faire ses cartons dans la semaine. Et ce, pour trois raisons.

Parce que c’est un non-sens économique

OK, le Barça a mis fin au contrat de Sergi Guardiola quelques heures après sa signature en décembre pour des tweets pro-Real Madrid. Mais si virer un milieu destiné à renforcer sa réserve n'est qu'une formalité, laisser libre un titulaire de son équipe première relève de l’inconséquence économique. Serge Aurier est un « actif financier » soulignait dimanche sur lequipe.fr le président de l’OL Jean-Michel Aulas. En le licenciant vous renoncez ainsi à sa valeur marchande.

C’est pas cher payé/Transfertmarkt

Selon le site spécialisé Transfermarkt, Aurier est évalué à un peu moins de 15 millions d’euros. Lié jusqu’en 2019, l’international ivoirien serait plutôt à vendre autour de 25/30 millions.

Parce que c’est un non-sens sportif

Jusqu’à sa sortie de route, tous les observateurs louaient l’énorme saison réalisé par le défenseur. Souvent blessé la saison dernière, Aurier s’est imposé ces derniers mois comme l’un des meilleurs joueurs du monde à son poste. Et à 23 ans, il n’a sans doute pas fini de progresser. En 2006, Paris avait décidé de licencier Vikash Dhorasoo, en conflit avec son entraîneur de l’époque Guy Lacombe. Difficile de comparer les deux situations car à 33 ans, le milieu de terrain vivait ses dernières heures de footballeur. Virer Aurier reviendrait à se priver d’un très bon joueur tout en prenant le risque qu’un de vos concurrents l’embauche quelques mois plus tard au mercato estival. Bref, vous vous affaiblissez et vous renforcez la concurrence.

Parce que le PSG n’est pas sûr d’être dans son droit

Ne comptez pas sur nous pour défendre la pertinence de propos tenus dans la vapeur d’une chicha un samedi soir. Mais si Serge Aurier aurait perdu toutes ses chances d’obtenir le titre d’employé du mois pour avoir qualifié Laurent Blanc de « fiotte », il ne serait pas non plus condamné d’office à un licenciement pour faute grave dans une entreprise autre qu’un club de football.

« C’est aux juges de décider si traiter publiquement son supérieur de fiotte est abusif, souligne Eric Rocheblave, avocat spécialisé en droit du travail. On regarde les pratiques du milieu, car vous avez le droit d’avoir un vocabulaire différent dans un bureau de la Défense que sur un chantier. On regarde les conséquences en termes d’image et en termes d’impact sur les performances futures du club, par exemple si le PSG prend 5-0 mardi. Il n’y a rien d’automatique dans ce domaine. »

MOTS-CLÉS :  serge aurier, PSG, Laurent Blanc, Chelsea, Football

 

 

 

Le Président sortant de la FIF, Sidy Augustin Diallo a été retenu comme candidat unique à sa propre succession après le rejet du dossier de Salif Bictogo.

Sory Diabaté (Pdt de la LPF) : « Nous ne céderons pas au chantage » Salif Bictogo dénonce un «braquage électoral» -Le président du Conseil d’Administration du Stella Club d’Adjamé (Commune d’Abidjan)

Election

Salif Bitogo dont la candidature à l’élection de la présidence de la Fédération ivoirienne de football (FIF) a été rejetée par la Commission électorale pour "dossier incomplet", a dénoncé un "braquage électoral" en perspective, invitant à être en "adéquation" avec les textes de l’instance fédérale. M. Bictogo par ailleurs, Président de la Conférence des présidents de clubs de football compte prendre "d’autres dispositions pour que les statuts soient respectées". "Les dispositions sont prises pour que l’instance fédérale mondiale ( la FIFA) puisse recevoir notre plainte", a-t-il ajouté. "Quand on vient à l’article 41 , on dit on fait acte de candidature et non un dépôt de candidature. On peut donc déposer les documents 30 jours avant le scrutin. Ils auraient déjà pu répondre à ma lettre.(….)Selon nos statuts, la commission électorale devait être installée depuis 2012 et qu’ on vient vous nommer le président de cette commission en 2015,ce dernier devait reconnaitre cette erreur surtout quand on a été ministre des sports", a poursuivi M. Bictogo en parlant du Président de la Commission électorale, Philippe Légré. "Dans les dispositions transitoires, le code électoral utilisé pour 2011 n’est plus valable. Pourtant, il est utilisée en 2016. Il devait être établi un nouveau code électoral, ce n’est pas fait (…).Même quand on veut faire un braquage électorale, il faut être en adéquation avec les textes. Tout ce que nous demandons, c’est de pouvoir bien interpréter les textes que nous nous sommes données » a par ailleurs ajouté le président des « Mangnans » d’Adjamé évoluant en ligue 2 du championnat de football. Le Président sortant de la FIF, Sidy Augustin Diallo a été retenu comme candidat unique à sa propre succession après le rejet du dossier de Salif Bictogo. L’annonce a été faite, lundi après-midi, par le Président de la commission électorale, Philippe Légré, par ailleurs ex-ministre des sports et loisirs. Pour cette commission, Salif Bictogo a fourni "un dossier incomplet qui n’est pas conforme aux prescriptions des articles 11 du code électoral et 41 des statuts de la Fédération Ivoirienne de Football". L’Assemblée générale élective de la Fédération ivoirienne de football (FIF) est prévue le 20 février prochain. SY (APA 12/01/16) 

Sory Diabaté (Pdt de la LPF) : « Nous ne céderons pas au chantage » La Ligue Professionnelle de Football (LPF), organisatrice du championnat de L1, ne trouve aucune excuse aux absences de certaines équipes constatées ce samedi pour le démarrage de la compétition. Son Président, M. SoryDiabaté, est catégorique mais reste ouvert à la discussion.

Sory Diabaté (Pdt de la LPF) : « Nous ne céderons pas au chantage »

Déclaration. « Je voudrais vous assurer que le championnat national de Ligue 1, saison 2015-2016, a bel et bien démarré aujourd’hui.Contrairement à ce que vous avez pu entendre ici et là, tous les matches qui ont été prévus ce jour sont maintenus. Au moment où je vous parle, l’Asec Mimosas est en déplacement à Abengourou, le CO Korhogo est à San Pedro et la SOA àBouaké. Nous enregistrons malheureusement des absences. Je voudrais informer l’opinion sportive que les délégués de nos matches feront leur rapport à la Fédération. En cas de forfait consécutif constaté, l’équipe est reléguée automatiquement endeuxième division avec obligation de se maintenir en division inférieure pour deux saisons. La Fédération Ivoirienne de Football et la Ligue Professionnelle sont prêtes à discuter avec qui que ce soit pour l’intérêt denotre football. Mais nous ne cèderont jamais au chantage. Sachez tout simplement que le ballon roule. Sachez aussi quenous avons donné 21 millions de F.CFA à chacun des 14 clubs de Ligue 1 en trois semaines. Notre engagement de la subvention de 50 millions a été respecté en quatre ans de mandat. Tous les engagements financiers ont été respectés. Du 17octobre 2015 à ce jour, nous avons débloqué 305 millions pour les clubs de Ligue 1. Et nous comptons apporter ce que nouspouvons au football ivoirien. Ce n’est donc juste de dire qu’on attend une subvention. La subvention fait 50 millions par an ». http://www.ligue1-ci.com Propos recueillis par Ives Tiémélé

Allemagne : le corps dans l’ex-international ivoirien Gohouri découvert dans le Rhin

« Nous sommes stupéfaits », avait indiqué l’entraîneur de Steinbach, Thomas Brdaric, après l’annonce de sa disparition...

Afficher l'image d'origine

Le corps de Steve Gohouri , 34 ans, ex-international ivoirien et ancien joueur du Championnat d'Allemagne, a été retrouvé jeudi dans le Rhin, près de Düsseldorf (ouest), a indiqué samedi la police à l'agence SID, filiale de l'AFP. Selon les résultats de l’autopsie, il ne comportait aucun signe de violence, a indiqué la police, sans préciser les causes de la mort. Le corps du défenseur, qui était sous contrat depuis peu avec le club de Steinbach (4e div. allemande), a été découvert jeudi dans le Rhin au niveau de Krefeld, dans la banlieue de Düsseldorf. Ses proches avaient signalé sa disparition le 12 décembre. Le défenseur avait assisté à la fête de Noël du club, où il avait confié à ses coéquipiers son intention de rejoindre sa famille à Paris, où il n’est finalement jamais arrivé.

« Nous sommes stupéfaits », avait indiqué l’entraîneur de Steinbach, Thomas Brdaric, après l’annonce de sa disparition. « Il y a beaucoup de spéculations, mais j’espère que ce n’est pas vrai qu’il a des problèmes personnels et qu’il a abandonné ses responsabilités », avait-il ajouté. Sélectionné à 13 reprises avec la sélection de Côte d’Ivoire, Steve Gohouri avait joué entre 2007 et 2009 en Bundesliga au Borussia Mönchengladbach, avant de signer pour le club anglais de Wigan (1re. div.). Durant sa carrière, il était passé par le centre de formation du Paris SG et avait évolué à Erfurt (3e div. allemande).

Côte d’Ivoire. A Abidjan, le métro arrive dans cinq ans

Une première dans l’histoire du pays : d’ici à 2020, un “train urbain” verra le jour dans la capitale économique du pays. Il sera utilisé chaque jour par quelque 300 000 usagers. Le projet du métro abidjanais a été approuvé par la Banque mondiale et le Fonds monétaire international lors d’une de leurs réunions annuelles, tenue entre le 9 et le 11 octobre au Pérou, annonce le quotidien ivoirien Fraternité matin.

Une bonne nouvelle qui a tout de même un coût : rien que pour la première phase à venir, 327 milliards de francs CFA, soit environ 500 millions d’euros, vont être débloqués par des fonds publics et privés. On retrouvera sur le chantier les entreprises sud-coréennes Dongsan Engineering et Hyundai Rotem ainsi que les firmes françaises Bouygues Construction et Keolis. Dans un pays où les transports ferroviaires sont quasi inexistants, cette initiative représente une grande avancée pour les ressortissants de la ville la plus peuplée de Côte d’Ivoire, avec 4 millions d’habitants.

www.courrierinternational.com

Yaya Touré, deux fois Trophée BBC, quatre fois ballon d'or, unique Africain à faire partie des 23 meilleurs footballeurs au monde.

Déclaration de Yaya Touré après son sacré « Je suis heureux. Très heureux même de remporter une nouvelle fois, ce prix. Le BBC AWARD est l’un des trophées les plus prestigieux dans le monde du football.

Il est décerné au meilleur footballeur africain de l’année. Mais, je pense que c’est une reconnaissance pour tous les footballeurs du continent africain. Ceux-là même qui chaque jour, essayent de montrer à travers le monde, la meilleure image du football africain. C’est aussi une reconnaissance pour la Confédération africaine de football (Caf) qui a le mérite de compter plusieurs footballeurs talentueux, issus de sa Confédération. Je voudrais rendre hommage à tous ces entraîneurs et techniciens qui encadrent les jeunes sur le continent.

Il y a aussi ces entraîneurs expatriés à la tête des sélections et certains clubs. Je voudrais encourager les dirigeants de clubs et des 54 fédérations du continent, à toujours croire au développement du football africain. Encourageons aussi le Président Issa Hayatou, à réussir sa mission à la tête de la Fifa.

Je voudrais faire une mention spéciale à tous mes coéquipiers en club, mon équipe Manchester City avec qui nous avons tous ensemble de grandes et nobles ambitions. Mon trophée BBC AWARD du meilleur footballeur africain, est donc celui de toute l’Afrique. De la Côte d’Ivoire au Kenya.

De l’Afrique du Sud à l’Égypte… En pensant à tous ces pays qui souffrent du fait de certaines guerres, du manque d’emploi pour les jeunes, du matériel dans les hôpitaux. Ce trophée est donc pour moi le trophée de l’espoir pour le footballeur africain et surtout pour toute la jeunesse du continent. » Très respectueusement; Yaya Touré Footballeur international ivoirien

(Source: Fraternité Matin)

FIFA : Platini devrait être entendu mi-décembre par la commission d'éthique, le document qui pourrait tout changer

DÉCRYPTAGE - Une note interne de l'UEFA a été retrouvée, dans laquelle est mentionnée la rémunération controversée du Français.

Résultat de recherche d'images pour "fifa issa hayatou"

Suspendu de toute fonction officielle à titre provisoire jusqu'au 5 janvier, Michel Platini va peut-être entrevoir le bout du tunnel. Pour l'heure, il est impossible au Français de faire campagne pour la présidence de la FIFA, qui doit avoir lieu le 26 février. Sa radiation à vie a même été demandée par la commission d'éthique de l'instance mondiale en raison d'un paiement, jugé par certains douteux, de 1,8 million d'euros, parce qu'il n'y a pas de contrat écrit. Or, le Journal du dimanche révèle dimanche 6 décembre qu'un document interne à l'UEFA envisage cette rétribution dès 1998. C'est presque un cadeau de Noël avant l'heure. Ce document officiel est daté du 12 novembre 1998. Il mentionne noir sur blanc "un salaire d'un million de francs suisses". Une phrase couchée sur le papier il y a donc 17 ans et retrouvée il y a quelques jours seulement dans des documents très confidentiels. Et cela change véritablement la donne pour le président de l'UEFA. Depuis le début de l'affaire, tous les soupçons reposaient en effet sur cette somme. Les adversaires du Français de 60 ans considéraient cette rétribution comme occulte. Aujourd'hui, ce document pourrait prouver le contraire. Pas question de dessous de table, mais semble-t-il bel et bien d'un salaire en bonne et due forme pour la fonction de conseiller du président Sepp Blater entre 1998 et 2002. Néanmoins, il est encore trop tôt pour dire que que la candidature de Michel Platini à la présidence de la FIFA est relancée. Son avenir est pour le moment entre les mains de trois juges arbitres. Le Tribunal arbitral du sport doit se prononcer cette semaine sur sa suspension provisoire de 90 jours. Mais à la vue de ce document, cette suspension pourrait être annulée, et remettre sur les rails l'ancien numéro de 10 de l'équipe de France.

FIFA : Platini devrait être entendu mi-décembre par la commission d'éthique

Afficher l'image d'origine

Une source proche de l'institution a annoncé vendredi 4 décembre que le Français de 60 ans, candidat à la succession de Sepp Blatter, serait entendu "fort probablement entre le 16 et le 18 décembre".

Michel Platini va-t-il voir le bout du tunnel ? Le président de l'UEFA, menacé d'une suspension à vie de toute activité liée au football, sera entendu par la Commission d'éthique de la Fédération internationale "fort probablement entre le 16 et le 18 décembre", selon d'une source proche de la FIFA, qui a précisé que le Français de 60 ans "a demandé à être entendu, ce qui lui sera accordé". La chambre d'instruction de l'instance dirigeante a requis fin novembre à son encontre, selon son avocat, une suspension à vie pour un paiement controversé de 1,8 million d'euros que le président de l'UEFA a reçu en 2011 de Joseph Blatter, président aujourd'hui démissionnaire. Sa succession doit toujours avoir lieu le 26 février prochain.

http://www.rtl.fr/sport/football/ PAR GREGORY FORTUNE , JACQUES SERAIS  PUBLIÉ LE 06/12/2015 À 08:04

Didier Drogba : " mon engagement" "C’est fort cette relation que j’ai avec mon pays la Côte d’Ivoire."soit on décident de se pardonner, Soit On reste là et se faire la guerre tout le temps."bbcafrique

Dans  cette interview exclusive à Ata Ahli Ahebla-La star ivoirienne du football Didier Drogba a rendu public son autobiographie « Commitment » qui signifie Engagement en français.

Didier Drogba :

L’attaquant de l’Impact de Montréal en MLS y raconte son parcours professionnel, ses engagements sur et en dehors du terrain, notamment son implication pour un retour de la paix en Côte d’Ivoire ainsi que sa fondation.

Dans cette interview exclusive accordée à BBC Afrique, l’ancien joueur de Marseille et de Chelsea se prononce sur son livre, la méforme actuelle de son ancien club londonien, la réconciliation en Côte d’Ivoire, les Eléphants et sur son avenir.

Vous n’avez que 37 ans, pourquoi avoir décidé de sortir votre autobiographie?

Image copyright AFP / Didier Drogba : Parce que j’estime qu’il s’est passé tellement de choses pendant ces huit dernières années entre le moment où j’ai sorti ma premiere autobiographie et celle-ci, beaucoup d’émotions, beaucoup de voyages, beaucoup de rencontres, beaucoup de choses à raconter et c’est pour ça qu’à cet âge, je me permets de faire ça.

Dans « Commitment », vous racontez votre tristesse de quitter Marseille à l’époque pour Chelsea. Pourquoi aviez vous peur?

Didier Drogba : Le sentiment c’était de quitter un grand club, mon club de cœur parce que depuis tout petit j’étais fan de Marseille, et j’avais de grands projets là-bas, maintenant je me suis rendu compte que le football ça allait très vite et que c’était aussi un business, mais un business qui au final, quand je regarde toutes ces années passées à Chelsea, je me dis que finalement ça été une bonne décision.

Chelsea c’est votre équipe de cœur, aujourd’hui Chelsea se porte mal, qu’est-ce que vous en pensez Didier ?

Didier Drogba : C’est un moment difficile comme on le vit dans une vie, c’est aussi une période difficile que le club traverse. Mais on voit déjà qu’avec les deux victoires lors de ces deux derniers matchs, ils ont commencé un peu à redresser la tendance, et c’est quelque chose qui ne va pas durer parce qu’il y a de la qualité dans cette équipe au niveau des joueurs et puis il y a de la qualité au niveau du coach. Et c’est un club qui, quoi qu’il arrive ne fera pas deux saisons comme ça.

Vous pensez que José Mourihno est toujours l’homme de la situation ?

Image copyrightGetty

Oui, il l’est toujours, s’il est encore là c’est parce qu’il l’est toujours, parce que le président estime qu’il est l’homme de la situation et parce que les joueurs croient en lui, donc il est là et il fera donc son maximum pour changer la situation.

Vous dites dans « Comittment » que vous seriez tenté d’être lié à un projet à Chelsea. Est-ce qu’on pourra vous voir à l’avenir manager de Chelsea ?

Didier Drogba : Vous savez il y a beaucoup de rôles qu’on peut avoir dans un club et pas seulement entraineur, mais c’est vrai qu’à un moment donné j’espère pouvoir redonner à ce club ce qu’il m’a donné et sur ça on est d’accord avec les dirigeants.

Image copyrightGetty

Image caption

"Redonner à Chelsea ce que le club m’a donné"

Ata : Pourquoi pas manager ?

Didier Drogba : Pourquoi pas manager, pourquoi pas directeur sportif, pourquoi pas entraîneur à l’académie, pourquoi pas être conseiller des attaquants? Vous savez il y a pleins de choses. Le moment opportun je verrai ce qu’il y a de mieux, ce que je peux apporter de mieux à ce club.

Est-ce qu’on vous verra dans un rôle avec l’équipe nationale de Côte d’ivoire, un rôle d’entraîneur? C’est fort cette relation que j’ai avec mon pays la Côte d’Ivoire. A un moment donné j’appliquerai dans le travail qui va être fait dans le développement du football ivoirien. Mais pas manager ?

"C’est fort cette relation que j’ai avec mon pays la Côte d’Ivoire."

Didier Drogba : Tout le monde pense à manager mais je dirais qu’il n’y a pas que ça dans la vie, on peut apporter autrement sans forcément être manager de l’équipe. Mais c’est un poste aussi important.

Vous et vos coéquipiers à l’époque aviez œuvré pour le retour de la paix.

Quelques temps après il y a eu une élection, il y a eu une guerre, aujourd’hui on sent que les cœurs ne sont pas totalement apaisés comme vous l’aviez souhaité Didier. Quel bilan en faites-vous ?

Didier Drogba : Image copyrightAFP

Image caption

Didier Drogba : " Demander pardon, réapprendre à vivre ensemble et faire avancer le pays"

Didier Drogba : Malheureusement on était juste que des joueurs, nous n’étions pas les acteurs décisifs du moment donc on a porté un message, une volonté de la part du peuple parce que nous on se considère aussi comme le peuple et cette volonté-là, c’est vrai que ça n’a pas eu un effet radical.

Mais ce qu’il faut savoir ça a apaisé beaucoup de rancœur, ça n’a peut-être fait que retarder certaines choses mais au final aujourd’hui on se rend compte que comme vous le dites, il y a encore beaucoup de rancœurs et c’est normal tout ça, c’est frais ce qui s’est passé.

Mais soit on décide d’avancer, de se pardonner c’est pour ça que j’ai décidé de faire partie de cette commission de réconciliation nationale, soit on décide de rester là où on était, et puis on va se faire la guerre tout le temps. Alors je ne sais pas ce qu’il y a de mieux.

Je pense que c’est de s’asseoir de se demander pardon, de réapprendre à vivre ensemble et de faire avancer le pays parce qu’il y a beaucoup de choses à faire en Côte d’ivoire.

 La fondation Drogba, créée en 2007, a pour but

Vous avez presque tout gagné, qu’est ce qui manque à cette peinture pour qu’elle soit complète Didier ?

 La fondation Drogba, créée en 2007, a pour but Image copyright. Image caption / La fondation Drogba créée en 2007 a pour but "d’apporter un soutien aux populations ivoiriennes et africaines les plus vulnérables dans le domaine de la santé et de l’éducation."

Didier Drogba : Je pense qu’il doit manquer encore beaucoup de choses. Je suis jeune, là j’arrive à la fin de ma carrière sportive, mais ma vie en tant qu’homme j’espère qu’elle est encore longue, il y a encore de beaux jours devant moi, il y a beaucoup de choses que j’aimerais faire

Comme quoi ?  Didier Drogba : Peu importe ce que ça sera, que ce soit manager comme vous le dites, ou encore m’occuper de ma fondation, ou encore avoir un impact sur la vie des gens d’une manière ou d’une autre. Que ce soit au niveau social en faisant passer des messages importants ou en étant un acteur important de l’économie ivoirienne ou même en Afrique, apporter ma petite expérience et puis toutes les expériences que j’ai acquises autour de moi.

Ce trophée de la Coupe d’Afrique des nations, vous auriez aimé être là et la soulever avec vos coéquipiers ?

Image copyrightAFP

Didier Drogba : Bien sûr, je ne vais pas faire l’hypocrite et dire non.

J’aurai aimé être là c’est normal, c’est mon équipe, ce sont mes gars qui ont gagné, mais ma décision était prise et en âme et conscience je l’ai prise cette décision et je n’ai aucun regret et c’est ça le plus important. Mais je suis fière de la Côte d’ivoire et je suis fière de ce que mes partenaires ont accompli.

Ils n’ont fait que finir le travail que nous avions commencé avec les Zokora, avec tant d’autres.

Cliquez sur le lien ci-dessous pour écouter l'intégralité de l'interview :Interview réalisée par Ata Ahli AHEBLAhttps://soundcloud.com/bbcafrique/soit-on-decide-de-se-pardonner-et-davancer-soit-reste-la-et-se-faire-la-guerre-tout-le-temps

 

 

 

 

 

Hervé Renard n'est plus l'entraîneur de Lille,il avait signé pour trois ans fin mai 2015

L'ancien sélectionneur de la Côte d'Ivoire, arrivé en remplacement de René Girard dans le Nord à l'intersaison, a été limogé après seulement treize journées de Ligue 1. Avec 13 points, son équipe pointe seulement à la 16e place du classement. «Le LOSC annonce sa décision de mettre fin de manière amiable à sa collaboration avec Hervé Renard, explique le club dans un communiqué. Hervé Renard n’est ainsi plus l’entraîneur du LOSC dont l’effectif professionnel et la préparation seront conduits ces prochains jours par l’un de ses adjoints, Patrick Collot, et les membres du staff technique.» Les mauvais résultats des Lillois ont donc abouti à la fin prématurée du contrat de l'ex-entraîneur de Sochaux. La position du club en championnat «n’apparaît par ailleurs pas en phase avec les capacités et le potentiel de l’effectif professionnel qui, au-delà des résultats bruts, n’a pas trouvé avec Hervé Renard son équilibre et sa dynamique», précise le communiqué du LOSC.

«Absolument convaincu du talent présent au sein de l’effectif et de la pertinence des orientations prises cet été, Michel Seydoux (ndlr : le président du club) prendra rapidement les décisions qui viseront à revoir le management de l’effectif professionnel pour reconstruire une dynamique positive et remettre le projet lillois sur la voie du succès, avec l’objectif à court terme d’obtenir des effets concrets et rapides sur le jeu et les résultats de l’équipe.».

Hervé Renard est le premier entraîneur à être limogé cette saison en France. A l'issue de son dernier match sur le banc lillois, samedi face à Bastia (1-1), avait fustigé «le manque de confiance et de qualité technique» de sa formation. «Il n'y a pas d'inquiétude mais le constat est que sur 13 matchs, les mêmes problèmes reviennent et je n'ai pas encore trouvé la solution», avait-il ajouté. Il n'a plus à la rechercher. 

Sur le même sujet Lille : Hervé Renard avait signé pour trois ans fin mai 2015 FOOTBALL : Hervé Renard, nouvel entraîneur de Lille Le Parisien | 25 Mai 2015, 17h16.

Permalien de l'image intégrée

Lille a un nouvel entraîneur. Sans surprise, c'est Hervé Renard qui succède à René Girard à qui il restait pourtant un an de contrat mais qui est parti à la suite d'un accord à l'amiable avec le club du Nord. Le double champion d'Afrique à la tête de la Zambie (2012) et la Côte d'Ivoire (2015) s'engagera mardi pour les trois prochaines saisons, annonce le club nordiste.

Il sera présenté à la presse en milieu de journée. Dans le Nord, Renard sera accompagné de son adjoint Patrice Beaumelle. « C'est un honneur d'arriver dans un club aussi prestigieux que le LOSC, indique l'ancien entraîneur de Sochaux sur le site du Losc. Ce jour comptera dans mon parcours d'entraîneur, il faut désormais que ceux qui vont suivre soient encore plus beaux. Je suis très impressionné par le centre de vie du Domaine de Luchin et j'ai désormais hâte de commencer l'aventure avec mon groupe. Un challenge très excitant se profile à l'horizon et je compte bien le relever avec ambition. ».

« Ce qui m'a séduit chez Hervé Renard, outre son palmarès impressionnant en sélection africaine, c'est l'adéquation entre ses idées et le projet du LOSC, explique de son côté le président Michel Seydoux. Je suis convaincu de la réussite de notre collaboration. » Fin connaisseur du foot africain, le technicien avait connu une première expérience en Ligue 1 avec le FC Sochaux qu'il avait entraîné pendant une demi-saison en 2014. Malheureusement pour Renard et les Doubistes, le club sochalien avait été relégué en Ligue 2 en fin d'exercice. Après Vahid Halilhodzic (1998-2002), Claude Puel (2002-2008), Rudy Garcia (2008-2013) et René Girard, Renard est le cinquième entraîneur du Losc depuis le retour des Dogues dans l'élite.

> Venez débattre et poser vos questions sur nos forums ! leparisien.fr RÉACTIONS Voir tous les articles de la rubrique

S'abonner à ce flux RSS

30°C

Abidjan

Partiellement nuageux

  • 11 Avr 2016 32°C 27°C
  • 12 Avr 2016 32°C 27°C

Banner 468 x 60 px