Bannière

Log in

FOOTBALL/TFC-PSG: Aurier, Motta, Di Maria, Emery… Ils ont eu tout faux Trois joueurs du PSG et leur entraîneur symbolisent la défaite parisienne à Toulouse, vendredi soir…

Spécial FOOTBALL/TFC-PSG: Aurier, Motta, Di Maria, Emery… Ils ont eu tout faux Trois joueurs du PSG et leur entraîneur symbolisent la défaite parisienne à Toulouse, vendredi soir…

Deux défaites en sept journées. C’est la première fois depuis le début de l’ère qatarie, en 2011, que le Paris Saint-Germain affiche un tel bilan en Ligue 1. Après Monaco (3-1), le quadruple champion en titre a mordu la poussière chez de féroces Toulousains (2-0), ce vendredi. « Quand beaucoup de joueurs ne sont pas dans leur match, c’est difficile », constate Patrick Kluivert, le directeur du football au PSG. C’est aussi très embêtant, à l’approche de la rencontre en Ligue des champions chez les Bulgares de Ludgorets, mercredi. Petite revue d’effectif…

Serge Aurier, le rouge qui fait tache. Décidément, revenir dans ce Stadium qui l’a révélé ne réussit pas forcément au latéral droit parisien. Voici deux ans une passe en retrait hasardeuse pour Sirigu avait provoqué l’ouverture du score de Ben Yedder. Mais le PSG était revenu (1-1). Cette fois, le combo carton rouge (pour un deuxième jaune) – penalty de l’international parisien a plombé son équipe. Bodiger a ouvert le score et les Parisiens, à dix, ne s’en sont jamais remis.

Avant cette expulsion, Aurier avait de toute façon déjà tout raté, et notamment ses centres. « Il est affecté », a reconnu Unai Emery, son entraîneur. Le défenseur s’est consolé après le match, en passant un long moment dans le vestiaire de ses copains toulousains.

Thiago Motta, faites entrer l’accusé. Rembobinons la soirée de l’international italien. Entré à la place de Matuidi à la 70e, il a été averti cinq minutes plus tard avant de frôler l’expulsion dans la foulée pour une embrouille avec le Toulousain Sylla. Et, pour couronner l’ensemble, le vieillissant milieu défensif (34 ans) est à l’origine du but du break du TFC, signé Durmaz, à la suite d'une incroyable perte de balle dans son camp. « Après mon erreur, c’était fini, on avait plus de possibilités de revenir », a humblement reconnu Motta. Au moins a-t-il eu le cran d’affronter la presse, contrairement à d’autres Parisiens ce vendredi.

Angel Di Maria, le fantôme du Stadium. Il paraît que l’Argentin a joué, ce vendredi à Toulouse. Selon certaines sources bien informées, il aurait même disputé 90 minutes. Le milieu offensif a traversé la rencontre comme un spectre, ratant à peu près tout ce qu’il a entrepris. Arrivé de Manchester United à l’été 2015 pour une soixantaine de millions d’euros, Di Maria était censé devenir l’homme qui ferait franchir au PSG le fameux palier entre un champion de France et une équipe dominatrice en Europe. En ce début de saison, il semble bloqué au rez-de-chaussée.

 Stats Foot Unai Emery, coaching perdant. Le contraste est criant, et cruel pour le technicien espagnol. Pendant que son homologue toulousain Pascal Dupraz lançait le précieux Oscar Trejo et le décisif Jimmy Durmaz en seconde mi-temps, Emery tentait les paris Javier Pastore et Thiago Motta. Raté, même si, circonstance atténuante, son équipe était alors déjà réduite à dix. « C’est un chemin difficile, long, a-t-il reconnu, tout en critiquant l’arbitrage de Franck Schneider. Aujourd’hui, je suis optimiste pour l’équipe. Le championnat c’est 38 journées. » Certes, mais le PSG devra se réveiller bien avant. Et son entraîneur, qui va très vite entendre reparler d'un certain Ben Arfa, avec…

 http://www.20minutes.fr/toulouse/1930271-20160924-tfc-psg-aurier-motta-di-maria-emery-tout-faux

 

Dernière modification lesamedi, 24 septembre 2016 15:16
Adama Diomande

Président de l'Association pour la défense des libertés.

Site internet : www.addl-association.info
Connectez-vous pour commenter

30°C

Abidjan

Partiellement nuageux

  • 11 Avr 2016 32°C 27°C
  • 12 Avr 2016 32°C 27°C

Banner 468 x 60 px