Bannière

Log in

Politique (323)

Bataille autour des ressources pétrolières entre la Côte d'Ivoire et le Ghana

Entretien entre les présidents Alassane Ouattara et John Dramani Mahama La Côte d'Ivoire a réclamé la suspension par le Ghana « de toutes opérations d'exploration et d'exploitation pétrolières » dans une zone offshore que les deux pays se disputent, a annoncé lundi 2 février le Tribunal international du droit de la mer (TIDM). Après des mois de vaines négociations, les deux Etats voisins avaient décidé fin 2014 de porter le litige sur leur frontière maritime devant cette juridiction basée à Hambourg ( Allemagne) et relevant de la convention des Nations unies sur le droit de la mer. Abidjan a réclamé jeudi 26 février une série de « mesures conservatoires » en attendant qu'une décision soit rendue sur le fond, exigeant principalement l'arrêt par Accra de toute activité pétrolière « dans la zone litigieuse », selon le communiqué du TIDM. Une date d'audience sur cette question sera fixée « au plus vite », précise le tribunal, qui avait annoncé le 12 janvier la formation d'une chambre spéciale destinée à trancher le litige entre les deux pays, composée de cinq juges acceptés par les parties. Une frontière maritime qui divise Le Ghana et la Côte d'Ivoire, respectivement les deuxième et troisième économies d'Afrique de l'Ouest, se divisent sur le tracé de leur frontière maritime, qui traverse un gisement de pétrole offshore que les deux voisins souhaitent exploiter. (Le Monde 04/03/15)
S'abonner à ce flux RSS

30°C

Abidjan

Partiellement nuageux

  • 11 Avr 2016 32°C 27°C
  • 12 Avr 2016 32°C 27°C

Banner 468 x 60 px