Bannière

Log in

Conférence du RHDP à Paris – Mamadou Toure cogne Billon et prévient : « faites attention à ce qu’il dit » VIDEO

Spécial Conférence du RHDP à Paris – Mamadou Toure cogne Billon et prévient : « faites attention à ce qu’il dit » VIDEO

A l'adresse de l’ex ministre Jean Louis Billon. "Il a donc lancé un appel au « vrai débat » en lieu et place de ce qui est offert à présent par leurs adversaires politiques, en l’occurrence le PDCI à travers son chargé de la propagande l’ex ministre du commerce Jean Louis Billon.

« Je ne peux pas me lever sans répondre à mon homologue parce qu’il est aussi chargé de communication au sein du pdci anti Houphouët. Sauf que lui il est chargé de la propagande et il est fier de dire qu’il est chargé de la propagande. Donc faites attention a tout ce qu’il dit.

Par définition, il est chargé de la propagande. Donc chaque fois qu’il dit quelque chose, demandez vous si ce n’est pas de la propagande. Mais tout ce qui a été dit, les 100 millions, les « ceci, cela » mais sait que ce sont les officines qu’ils ont créées et pour distiller à longueur de journée des mensonges sur les réseaux sociaux. On n’a même pas le recul intellectuel nécessaire.

Mais nous voulons de vrais débats et j’espère que nous aurons de vrais débats pour que les ivoiriens sachent distinguer le vrai de l’ivraie."

Le ministre de la promotion de la jeunesse et de l’emploi des jeunes, porte-parole adjoint du gouvernement, était face à la diaspora ivoirienne et la presse, lors de la conférence du RHDP portant sur le thème : « le RHDP et le défi de la Côte d’ivoire nouvelle ». Après avoir fait la genèse de la création du RHDP, le ministre Mamadou Toure a bien voulu faire une révélation de taille sur les consultations et les tractations entreprises par le président Ouattara avant l’organisation de l’assemblée générale constitutive : » Dans l’organisation de l’assemblée générale constitutive, le Président de la République a consulté tous les présidents d’institutions membres du PDCI. Il a consulté le président Charles Diby Koffi, Ahoussou Jeannot et le vice-président de la République Daniel Kablan Duncan. Après avoir consulté ces cadres du Pdci qui lui ont demandé expressément d’aller à l’assemblée générale constitutive, face à un tel blocage.

Ils ont tous dit « Mr le Président, il nous faut avancer. Les autres prendront le train en marche. Il vous faut organiser dans les plus brefs délais comme prévu dans nos engagements l’assemblée générale constitutive ». Ceci pour dire que le RHDP est une volonté commune de ceux qui y militent à présent.

Le second point important de l’intervention du ministre Mamadou Toure était relatif à la nécessité d’ouvrir un véritable débat entre les acteurs entre les acteurs politiques. Il a donc lancé un appel au « vrai débat » en lieu et place de ce qui est offert à présent par leurs adversaires politiques, en l’occurrence le PDCI à travers son chargé de la propagande l’ex ministre du commerce Jean Louis Billon. ::::::: « Je ne peux pas me lever sans répondre à mon homologue parce qu’il est aussi chargé de communication au sein du pdci anti Houphouët. Sauf que lui il est chargé de la propagande et il est fier de dire qu’il est chargé de la propagande. Donc faites attention a tout ce qu’il dit. Par définition, il est chargé de la propagande.

Donc chaque fois qu’il dit quelque chose, demandez vous si ce n’est pas de la propagande. Mais tout ce qui a été dit, les 100 millions, les « ceci, cela » mais sait que ce sont les officines qu’ils ont créées et pour distiller à longueur de journée des mensonges sur les réseaux sociaux. On n’a même pas le recul intellectuel nécessaire. Mais nous voulons de vrais débats et j’espère que nous aurons de vrais débats pour que les ivoiriens sachent distinguer le vrai de l’ivraie. Nous aurons de vrais débats. On n’a parlé de la commission électorale indépendante. Mon homologue mais chargé de la propagande puisque moi c’est seulement la communication.

Lui, il est chargé de la propagande. Dire que la commission électorale indépendante. Je n’ai même pas compris l’utilité de sa conférence parce qu’il est venu dire ce que Alassane Ouattara dit. Il dit « non non », on exige la reforme de la CEI, on exige que la société civile soit plus représentée au sein de la CEI. Mais fallait pas faire de conférence de presse puisque Alassane Ouattara a déjà dit ça. Il a déjà dit que la CEI sera reformée dans sa composition et que le rôle de la société civile sera renforcé au sein donc de cette commission électorale indépendante. Mais venir dire que nous avons aujourd’hui la commission électorale indépendante qui a organisé les élections de 2020 et qui n’est plus adaptée, c’est mentir. Parce que, vous êtes journalistes. Vous savez qu’en 2010, la commission électorale indépendante qui découlait des accords de Pretoria était une commission indépendante qui intégrait les éléments des forces nouvelles. MPCI, MPIGO, MJP.

Et en 2013-2014, il y a eu une reforme de cette commission électorale indépendante. Et qu’avec l’aide du NDI et de façon consensuelle, y compris avec mon collègue chargé de la propagande, qui était d’accord. Nous avons une commission consensuelle qui a été mise en place. Même après le consensus, quand l’opposition s’est plainte de la composition du bureau de cette commission électorale indépendante, le président a pris un acte pour donner des places supplémentaires à l’opposition. Ce qui permet à Coulibaly Gervais et Dohou Alain pour le FPI d’être membre de la commission électorale indépendante. Donc, venir dire que c’est la commission électorale de 2010 qui est, vraiment…même quand on veut faire de la propagande, il faut quand même essayer d’être cohérent dans sa démarche. Maintenant, rien n’est parfait.

Cette commission électorale indépendante accordons nous d’abord pour dire qu’on la mise en place ensemble. Toute la classe politique Ivoirienne. » Le ministre a fini son temps de parler en affirmant que le RHDP cristallise les espoirs des ivoiriens faisant de la formation des houphouetistes la première force politique en Côte d’Ivoire.

Il faut aussi rappeler que cette conférence de presse a été organisée par l’ambassadeur Ali Toure. Comme co-conférencier, on pouvait compter le ministre des sports Mr Claude Paulin Danho, le secrétaire d’Etat Anoble Felix chargé des PME, et la vice-présidente du parlement Dogbo Belmonde. La cérémonie a aussi enregistré la présence appréciée et remarquée de l’ambassadeur Abdou Toure et de l’ex président du Conseil Economique et Social, Mr Laurent Dona Fologo.

Auteur : la redaction Source : Lementor.net

 

Dernière modification lemardi, 13 novembre 2018 13:16
Adama Diomande

Président de l'Association pour la défense des libertés.

Site internet : www.addl-association.info
Connectez-vous pour commenter

30°C

Abidjan

Partiellement nuageux

  • 11 Avr 2016 32°C 27°C
  • 12 Avr 2016 32°C 27°C

Banner 468 x 60 px