Bannière

Log in

DUNKAN prend une position claire et ferme pour le PARTI UNIFIER RHDP : « la paix n’est pas un vain mot, c’est un comportement ».

Spécial DUNKAN  prend une position claire et ferme pour le PARTI UNIFIER RHDP  : « la paix n’est pas un vain mot, c’est un comportement ».

Daniel Kablan Duncan, vice-président du PDCI et favorable au parti unifié, s’est exprimé, le samedi 10 juin 2018, à son domicile à Grand-Bassam, face à des responsables du PDCI la création du Rhdp s’inscrit dans la droite ligne de l’ambition du président de la République, Son Excellence, monsieur Alassane Ouattara, appuyé par son aîné le président Aimé Henri Konan Bédié de doter la Côte d’Ivoire d’institutions fortes, stables et crédibles nécessaires pour renforcer les baes de sa stabilité et consolider durablement la paix qui est si chère à chaque Ivoirienne et à chaque Ivoirien.::::

La création de l’alliance politique Rhdp, le 18 mai 2005 à Paris, visait déjà ce même grand objectif.

Il est donc important de le souligner, le Rhdp est né de la volonté commune des leaders des partis politiques se réclamant de la philosophie politique du président Félix Houphouët Boigny, de préserver son œuvre, notamment sur deux aspects majeurs, concernant la paix et le développement. En ce qui concerne la paix, n’est-ce pas que son action politique a été marquée par son attachement à la paix ? ::::::: Qui ne se souvient de sa citation très célèbre : la paix n’est pas un vain mot, c’est un comportement.

Il disait aussi que la paix est la deuxième religion de la Côte d’Ivoire. Pour le développement, car c’est le développement soutenu du pays qui a permis d’améliorer sensiblement les conditions de vie des populations ivoiriennes, mais aussi de devenir la première économie des 8 pays membres de l’Uemoa (…). Chers frères et chères sœurs, comment oublier la grande souffrance endurée par les populations ivoiriennes durant toute une décennie du coup d’Etat de décembre 1999 jusqu’ à la crise post électorale de 2010 avec des milliers de morts.

Officiellement, c’est 3000. Même s’il y avait un seul, c’était un seul de trop. Et une paupérisation quasi généralisée. Oui, en effet, plus d’un Ivoirien sur deux, le chiffre exact c’est 51% vivait sous le seuil de la pauvreté. Au sortir de cette crise, les Ivoiriennes et les Ivoiriens ont unanimement proclamé : plus jamais ça. Nous ne devons pas l’oublier. Vous savez que dès que les choses commencent à s’améliorer, on commence à vite oublier le passé. Mais, il ne faut pas l’oublier. Il faut pardonner, mais ne pas l’oublier. C’est au regard de cette grande souffrance de ses frères et sœurs ivoiriens que le président Henri Konan Bédié faisant preuve d’une grande sagesse, une hauteur de vue, a notamment lancé le 17 septembre 2014 à Daoukro, l’Appel historique dit Appel de Daoukro.

Cet Appel comportait notamment le soutien à la candidature du président Alassane Ouattara à l’élection présidentielle de 2015, mais également la nécessité de transformer l’alliance Rhdp en un parti unifié. Avec, bien sûr, la question de l’alternance en 2020. Voilà les trois aspects. Soutien au président Alassane Ouattara, création du parti unifié et alternance en 2020.  Ce sont les trois points qu’il avait évoqués. Mais sur ce dernier point, sur l’alternance, il est à noter que le président Bédié a eu à le préciser à plusieurs reprises que cette question devait être traitée uniquement à leur haut niveau.

C’est-à-dire entre lui et son jeune frère, le président de la République, Son Excellence, monsieur Alassane Ouattara, président d’honneur du Rdr. Mais comment se fait-il que un certain nombre de personnes se sont emparées de ce dossier et, à travers des journaux, à travers différents médias, ne font que parler de cela, matin et soir. A tel point que dès la 1ère année même du mandat du président Alassane Ouattara, au lieu de s’atteler à travailler pour transformer le pays, c’est devenu leur gagne pain, leur leitmotiv.

Toujours dans cette démarche, le mardi 31 octobre 2017, à l’issue de la visite rendue par le président de la République, Son Excellence Alassane Ouattara à son aîné, le président Aimé Henri Konan Bédié, ces deux éminents fils spirituels du président Félix Houphouët-Boigny ont réitéré leur ferme volonté de consolider fortement le Rhdp dans un délai de 12 à 18 mois. Soyez donc rassurés, le Rhdp est le fruit d’une action concertée menée depuis longtemps avec l’objectif majeur de rassembler les fils et les filles d’Houphouët-Boigny que nous sommes, afin de faire ensemble front contre l’adversité. Et comme dit l’adage, l’union fait la force.

En effet, l’Histoire nous a toujours démontrés que lorsque nous sommes unis et solidaires, les enfants d’Houphouët-Boigny sont plus forts et peuvent relever tous les défis comme ce fut le cas en 2010 où nous avons réussi à arracher l’organisation de l’élection présidentielle et à remporter le suffrage au second tour. Par ailleurs, c’est dans l’union et la cohésion de ses membres que la grande famille des Houphouétistes a pu ramener, depuis 2011, la paix et rehausser l’image de notre pays écornée entre 2000 et 2010. Et positionner notre économie parmi les plus performantes, cela non seulement au niveau africain mais même sur le plan mondial. Avec un taux de croissance économique moyen de 9% sur la période 2012 à 2016 et de 7,8% en 2017. Ça, on en parlera.

Les jeunes disent qu’on ne mange pas la croissance, mais s’il n’y a pas la croissance, il n’y a pas à manger. On l’a vu dans la période difficile, entre 2000 et 2010, croissance négative. On a vu toutes les souffrances. Notre pays a ainsi réalisé des performances remarquables qui le classent parmi les 5 premières économies dans le monde. Au niveau de la croissance économique, elle est l’une des premières de la région ouest africaine. Rappelez-vous en 2015, après l’Appel de Daoukro, nous avons gagné toutes les élections dans la paix et la cohésion. Quand le président Ouattara a été élu, les 9 autres candidats l’ont appelé pour le féliciter. Chers frères, chères sœurs, la division au sein de la grande famille des Houphouétistes ne peut naturellement que profiter à tous ceux qui, tapis dans l’ombre, n’attendent que cela.

Nous les enfants d’Houphouët Boigny, nous avons l’impérieux devoir de préserver ce que nous construisons ensemble progressivement et sûrement depuis 2011. En effet, nous sommes tous témoins de la belle et grande transformation économique, sociale et culturelle qui s’opère dans notre pays en moins de 8 ans. A cet effet, dans un souci de développement harmonieux, équilibré de notre pays, toutes les régions ont bénéficié et continuent de bénéficier d’importantes réalisations socioéconomiques.

Cela, notamment en matière d’éducation, de santé, d’accès à l’électricité, d’approvisionnement en eau potable, d’assainissement, de routes etc (…). Toutes ces grandes réalisations qui montrent que la Côte d’Ivoire avance et la région du Sud-Comoé avec elle, s’accompagne de la création de nombreux emplois pour les femmes et pour les jeunes.

A lire aussi

Port-bouet/Meeting de soutien au RHDP à Gonzagueville: Siandou Fofana s’engage pour le parti unifié  « Quand le PDCI et le RDR s’entendent, la Côte d’Ivoire se porte mieux ».

C’est le résumé du discours tenu par le Ministre Siandou Fofana au Meeting de soutien au Rassemblement des Houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP) le 11 juin dernier au stade de Gonzagueville à Port-Bouët. Devant de nombreux sympathisants du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), sa formation politique et des représentants des partis alliés du RHDP notamment du RDR, le Délégué communal du PDCI-RDA de Port-Bouët a invité les partisans du RHDP à aller au parti unifié, gage selon lui de stabilité et de développement pour la Côte d’Ivoire.

Il ne souhaite pas que dirigeants et militants du parti Houphouétiste commettent les mêmes erreurs du passé qui ont conduit le pays au bord du chaos pendant plus d’une dizaine d’année. « Sachons tirer les leçons du passé », conseille-t-il avant de continuer : « Il est des fois où l’histoire nous rappelle à nos devoirs. Nous devons avoir à léguer aux plus jeunes que nous, ce que nous avons reçu de nos aînés. Il s’agit pour la Côte d’Ivoire d’avoir à évoquer les souvenirs et à faire l’autopsie de la situation passée pour envisager notre avenir avec sérénité pour que dans la paix et la concorde, nous construisions une Côte d’Ivoire qui fasse rêver. » Pendant le meeting, le Ministre du tourisme a voulu partager son intime conviction, celle de vivre le RHDP ‘’ avec panache’’ et ‘’ avec engagement ‘’ parce que c’est ‘’le salut et la paix’’ pour la Côte d’Ivoire. :::::::::: « Quand on vit dans un pays en paix et en développement, on vit mieux. Il ne sert à rien d’être ministre dans un pays en guerre où les gens se regardent en chiens de faïence. Il ne faut pas que les gens jouent avec la paix de notre pays. Oui, quand Ouattara et Bédié parlent le même langage, la Côte d’Ivoire avance », soutient-il.

Avant de prendre congé de ses hôtes, le Ministre Siandou Fofana a rappelé la naissance du RHDP et du parti unifié dont le père n’est autre que le président Henri Konan Bédié.

« Faisons confiance à nos deux chefs et les choses avancent. La tâche n’est pas facile. Il ne faudrait pas en ajouter des difficultés innombrables », implore le Délégué communal PDCI-RDA de Port-Bouët. Selon le Secrétaire exécutif du PDCI-RDA, Chargé de la vie du parti, « l’alternance est une question qui va se traiter avec beaucoup d’intelligence et de sagesse ».

 Au cours de cette réunion très politique de vérité, le Ministre du tourisme n’a pas oublié ses bonnes habitudes quand il rencontre les populations de Port-Bouët. Il a donc fait un geste pour soutenir les habitants. 10 millions de CFA ont été remis aux différentes sections du PDCI-RDA de Port-Bouët, un million aux chefs coutumiers et 500 mille aux religieux. Mais qui parle de la cité portuaire, évoque nécessairement élections municipales. Même si le ministre ne l’a pas mentionné dans son discours, les populations le lui ont rappelé en ces termes : « Motion de soutien des structures de base du PDCI-RDCI et des organisations de jeunes et de femmes pour la candidature de M. Siandou Fofana aux prochaines élections municipales ».

Avant qu’il ne prenne la parole au stade de Gonzagueville qui a fait le plein, les différents intervenants ont invité les populations de Port-Bouët à s’enrôler massivement pendant la révision de la liste électorale qui s’ouvre du 18 au 24 juin 2018.

A lire aussi

DECLARATION DES MEMBRES DES INSTANCES DU PDCI-RDA DE LA REGION DU BELIER ET DU DISTRICT AUTONOME DE YAMMOUSSOKRO

Demandons au BUREAU POLITIQUE de donner, force à la signature du PRESIDENT HENRI KONAN BEDIE, homme d’honneur et de conviction, en endossant sans réserve l’accord politique pour la création d’un parti unifié dénommé Rassemblement des Houphouétistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP) signé le 12 avril 2018 par le Président Henri Konan BEDIE et tous les actes subséquents ;

 DECLARATION DES MEMBRES DES INSTANCES DU PDCI-RDA DE LA REGION DU BELIER ET DU DISTRICT AUTONOME DE YAMMOUSSOKRO

Réunion du Samedi 09 juin 2018

 A l’initiative des Vice-présidents : JEANNOT AHOUSSOU-KOUADIO, LAMBERT KOUASSI KONAN, ALLAH KOUADIO REMI, des secrétaires exécutifs RAYMONDE GOUDOU COFFIE ET N’DRI KOUADIO PIERRE NARCISSE et sous la présidence effective du Doyen LAMBERT KOUASSI KONAN, les membres des Instances (Bureau Politique, Délégués départementaux et communaux, Grand Conseil Régional, Secrétaires Généraux des Sections, les Bureaux de l’UFPDCI et JPDCI), se sont réunis le Samedi 9 juin de 10 H à 13 H 30 à YAMOUSSOKRO. Au cours de la réunion, les participants se sont penchés sur les points suivants :

- Information et analyse de l’accord politique signé par le Président Henri Konan BEDIE, le 12 avril 2018, pour la création d’un parti unifié dénommé Rassemblement des Houphouétistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP) ;

 - Le recensement électoral ; - Les préparatifs pour les élections locales (communes et conseil régional) Après les mots d’ouverture des Vice-présidents Lambert KOUASSI KONAN et Jeannot AHOUSSOU-KOUADIO, l’Accord politique signé par le Président Henri Konan BEDIE, le 12 avril 2018, pour la création d’un parti unifié dénommé RHDP a été intégralement lu. Il s’en est suivi un débat franc et courtois entre les membres des instances du PDCI-RDA présents à la réunion.

Après un examen minutieux dudit accord politique ; Soucieux du rôle du PDCI RDA dans la construction de la Côte d’Ivoire moderne et dans la consolidation de la paix retrouvée,

Conscient que de tout temps et en toute circonstance le PDCI a su faire montre de sagesse, de discipline et de confiance en son chef,

 Confiant dans la clairvoyance, le leadership du PRESIDENT HENRI KONAN BEDIE, notre guide, qui est toujours à la tâche pour la paix et la concorde entre tous les ivoiriens ; Nous, les membres des Instances du PDCI-RDA de la Région du BELIER et du District Autonome de YAMOUSSOKRO :

 1- Renouvelons notre soutien total et notre indéfectible attachement au Président Henri Konan BEDIE ;

2- affirmons, notre pleine et entière confiance au PRESIDENT Henri Konan BEDIE pour mener à bien dans l’intérêt du PARTI et de la PAIX, toutes réflexions et prendre tout engagement en ce qui concerne la création du RHDP, PARTI UNIFIE ;

 3- Félicitons le PRESIDENT Henri Konan BEDIE pour tout le travail accompli, et l’encourageons à continuer à œuvrer inlassablement pour le rayonnement du PDCI et pour la PAIX ;

4- Demandons au BUREAU POLITIQUE de donner, force à la signature du PRESIDENT HENRI KONAN BEDIE, homme d’honneur et de conviction, en endossant sans réserve l’accord politique pour la création d’un parti unifié dénommé Rassemblement des Houphouétistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP) signé le 12 avril 2018 par le Président Henri Konan BEDIE et tous les actes subséquents ;

5- Au titre du recensement électoral, les membres des instances appellent à une forte mobilisation des militants et des populations pour le succès de l’opération d’enrôlement sur le listing électoral pour les victoires futures du PDCI-RDA ;

 6- Au titre des préparatifs pour les élections locales à venir (communes et conseil régional), les membres instances du PDCI-RDA de la Région du Bélier et du District Autonome de Yamoussoukro décident de créer un comité électoral présidé par le Vice-président Lambert Kouassi Konan ;

Fait à Yamoussoukro, le 09 Juin 2018 Pour es membres des Instances du PDCI-RDA du BELIER et du DISTRICT AUTONOME de YAMOUSSOKRO Les Vice-présidents :

 LAMBERT KOUASSI KONAN JEANNOT AHOUSSOU-KOUADIO ALLAH KOUADIO REMI

Dernière modification lemercredi, 13 juin 2018 11:35
Adama Diomande

Président de l'Association pour la défense des libertés.

Site internet : www.addl-association.info
Connectez-vous pour commenter

30°C

Abidjan

Partiellement nuageux

  • 11 Avr 2016 32°C 27°C
  • 12 Avr 2016 32°C 27°C

Banner 468 x 60 px