Bannière

Log in

L'anti RHDP, un défaitisme psychologico-politique... « Ministre Gnamien Konan, Affi N'eguessan, c'est toujours le peuple qui décident de son avenir face aux offres politiques des partis… »

Spécial L'anti RHDP, un défaitisme psychologico-politique... « Ministre Gnamien Konan, Affi N'eguessan, c'est toujours le peuple qui décident de son avenir face aux offres politiques des partis… »

Crier sur tous les toits que le projet RHDP est dangereux ( pour qui?) c'est infantiliser le peuple qui n'est point dupe. Pleurnicher que le.projet RHDP est une tentative de parti unique ,c'est proclamer sa propre défaite aux échéances électorales prochaines, c'est avoir une mentalité de défaitiste. L'anti RHDP, un défaitisme psychologico-politique " Il faut arrêter le RHD..Si vous ne vous réveillez pas maintenant ça va être brutal. Il faut arrêter le RHDP. C’est une machine infernale contre l’oxygène que nous respirons." Le ministre Konan Gnamien, grand pourfendeur du RHDP, parle de Dieu sûrement et non de l'adversaire politique, l'union des partis politiques proposée par ADO et Bédié, une formation qui se veut unie, solide et conquérante face aux autres...

Par: Bakary Cisse

Affi N'guessan ne dit pas autre chose lorsqu'il affirme détenir des preuves ..sic que « A bien y voir, le rêve de Monsieur Alassane Ouattara est de replonger notre pays dans les abysses du parti unique ». Jamais projet de constitution d'une union politique n'a inspiré aux autres, aux adversaires, autant de cris, de pleurs, de déclarations et déclamations à l'emporte pièces, à la limite de l'abdication politique. Ces opposants , c'est bien sûr les partis politiques de l'opposition qui actuellement ont portion bien congrue de l'électorat ivoirien et on peut les comprendre. C'est le FPI émietté en deux mouvements d'une rivalité assez violente et sectariste pour discréditer le parti cher à Gbagbo Laurent de représenter une alternative politique sérieuse aux ivoiriens. C'est la triste situation, mais une aubaine pour le RHDP, d'un parti englué dans une lutte fratricide, cristallisée dans des débats de légitimité aux allures d'enterrement idéologique, c'est l'agonie d'une formation qui a occupé la scène politique pendant plus de 20 ans, 1990-2011 qui ne peut survivre à son créateur...

C'est aussi Lider de Mamadou Koulibaly, un petit laboratoire d'idées inappliquées et inapplicables, tels des chercheurs de sciences fondamentales, sont perdus dans les nuées, incapables de mettre en place un parti de masse adoubé par un grand nombre des 5 à 6 millions d'électeurs potentiels du pays.. L'opposition, c'est aussi Gnamien Konan, volubile à souhait, tenant d'un discours de plus en plus agressif,à la recherche d'un positionnement politique, d'une virginité politique qui consiste à se renier après 5 ans passés dans le giron du RHDP.

Pour le moment, les anathèmes vitupérants ne représentent malheureusement qu'une tempête dans un verre d'eau.... Si depuis 2005, signature de la mise en place du RHDP, tous les adversaires des partis dits Houphouëtistes , PDCI, RDR, UDPCI, MFA et d'autres alliés, n'ont fait que dénoncer un tel projet d'union, il est clair que les craintes résident dans la puissance électorale induite par le projet porté par Henri Konan Bédié et Alassane Ouattara avec l'appui fidèle de Mabri Toikeuse...

La création par Gbagbo Laurent de la LMP, La Majorité Présidentielle, n'a pu arrêter la puissante vague RHDP en 2010 encore moins lors des différentes élections après l'ère du fondateur du FPI.. Les résultats du premier tour de la présidentielle de 2010, 38% pour le FPI et donc 62% en combinant les voix du PDCI, du RDR et de l'UDPCI expliquent la crainte inspirée par le RHDP.. Alors, les incantations et autres lyrismes imploratoires se succèdent pour diaboliser une machine politique qui vend très cher sa peau...

Qui empêche les deux bouts du FPI, Affi N'gessan et Sangaré Aboudramane de se mettre ensemble ?

Qui empêche Mamadou Koulibaly de Lider, Konan Gnamien, Stéphane Kipré et autres partis politiques à la taille de cabine téléphonique de rue de se mettre ensemble ?

L'incapacité notoire des opposants à surpasser leurs égos au profit d'une grande formation politique n'est pas à être imputée au RHDP, quelle irresponsabilité ! Qu'elle manque d'ambition politique ! En quoi, s'unir pour conquérir l'électorat face aux autres est un crime politique ou un projet contre le peuple ?

C'est plutôt faire preuve de courage politique, de responsabilité et de nobles ambitions que d'offrir au peuple la stabilité sociopolitique induite par la formation d'une parti politique de masse qui met en berne les égoïsmes haineux et fragilisants qui en Côte d'Ivoire tout comme dans plusieurs pays africains, ont détruit la vie sociopolitique par des crises, des guerres, des coups d'État et autres conflits à caractère ethniques. Le diable se trouve dans la division, dans l'émiettement politique régionaliste, dans l'égocentrisme qui met en avant l'individu-messie, l'individu-sauveur plutôt que la recherche d'unions qui vont au delà des partis liés aux intérêts du leader ou de son groupe.

 Ministre Gnamien Konan, Affi N'eguessan, c'est toujours le peuple qui décident de son avenir face aux offres politiques des partis... Crier sur tous les toits que le projet RHDP est dangereux ( pour qui?) c'est infantiliser le peuple qui n'est point dupe. Pleurnicher que le.projet RHDP est une tentative de parti unique ,c'est proclamer sa propre défaite aux échéances électorales prochaines, c'est avoir une mentalité de défaitiste.

Adama Diomande

Président de l'Association pour la défense des libertés.

Site internet : www.addl-association.info
Connectez-vous pour commenter

30°C

Abidjan

Partiellement nuageux

  • 11 Avr 2016 32°C 27°C
  • 12 Avr 2016 32°C 27°C

Banner 468 x 60 px