Bannière

Log in

Côte d'Ivoire: braquage à la Kalachnikov en plein marché, un mort et des blessés

Spécial Côte d'Ivoire: braquage à la Kalachnikov en plein marché, un mort et des blessés

Un braquage à la Kalachnikov dans un marché de Bouaké, la deuxième ville de Côte d'Ivoire, a fait un mort et une dizaine de blessés lundi, ont indiqué plusieurs commerçants à l'AFP. Deux individus à moto armés de fusils d'assaut Kalachnikov ont braqué, à son arrivée au marché de gros, un acheteur de noix de cajou qui venait de retirer dans une banque 20 millions de francs CFA (30.000 euros) - une grosse somme en Côte d'Ivoire - et qu'ils avaient suivi, a expliqué une source policière.

Les malfaiteurs ont été pris en chasse par la foule alors qu'ils repartaient à moto. Ils ont alors ouvert le feu pour couvrir leur fuite, tuant un marchand d'ignames et blessant une dizaine de personnes, selon les témoignages de commerçants. Les blessés ont tous été conduit au centre hospitalier universitaire de Bouaké. Ville d'un million d'habitants, située au centre de la Côte d'Ivoire, Bouaké a été l'épicentre des mutineries de soldats ivoiriens en 2017.

Elle avait été la capitale des forces rebelles lorsque la Côte d'Ivoire était coupée en deux pendant la décennie de crise politico-militaire des années 2000.

Des incidents armés y avaient encore éclaté début janvier entre différents corps des forces de sécurité, avec des tirs en pleine ville qui avaient terrorisé la population.

str-de/ple

Marché de gros de Bouaké: Un commerçant tué au cours d’un braquage L’ouverture de la campagne de commercialisation d’anarcade est une période propice pour les bandits de grand chemin de traquer les commerçants.

Et ce n’est pas Fofana Aboubacary, commerçant d’igname et d’anacarde au Marché de gros de Bouaké, âgé d’une quarantaine d’années, qui dira le contraire. Lui qui a été l’objet d’un braquage ce lundi 26 février, en plein cœur du Marché de gros de Bouaké.

Si l’on en croit Ouattara Daouda, l’un des témoins oculaires, c’est aux environs de 16 heures que la scène s’est déroulée. Fofana Aboubacary, propriétaire du magasin 91, à bord de son véhicule de marque BMW 316I immatriculé 1240 HC 01, prend la direction du marché de gros. Il ignore en ce moment-là qu’il est filé par deux bandits armés de Kalachnikov. Une fois devant son magasin, les deux bandits, sans sommation, tirent à bout portant sur le commerçant. Il est atteint de deux balles. Son véhicule est aussi criblé de balles. Surpris par ces coups de feu, c’est la panique dans le marché de gros.

Les bandits en profitent pour s’emparer du sac à main du commerçant qui contiendrait une forte somme d’argent. Pour couvrir leur fuite, ils tirent dans tous les sens. Au moins cinq commerçants des magasins 166 et 168 qui menaient leurs activités sont touchés par balles. Ouattara Siaka, une des victimes, qui a abondamment saigné, a rendu l’âme, une fois au Chu, a indiqué la direction du Marché de gros. Les bandits ont réussi à franchir les portes du marché et disparaître dans la nature. Quant aux blessés, ils ont été évacués aux urgences du Centre hospitalier et universitaire (Chu) de Bouaké par d’autres commerçants pour recevoir les soins.

Les sapeurs-pompiers militaires arrivés sur les lieux ont constaté que tous les blessés avaient été évacués. Quant aux éléments du Ccdo, ils ont fait le constat d’usage.

CHARLES KAZONY CORRESPONDANT REGIONAL

Connectez-vous pour commenter

30°C

Abidjan

Partiellement nuageux

  • 11 Avr 2016 32°C 27°C
  • 12 Avr 2016 32°C 27°C

Banner 468 x 60 px