Bannière

Log in

Samuel vient d’obtenir le Prix du Capital Intelligent du concours CGECI Academy Business Plan dont les résultats ont été proclamés le vendredi 22 avril 2016.

Spécial Samuel vient d’obtenir le Prix du Capital Intelligent du concours CGECI Academy Business Plan dont les résultats ont été proclamés le vendredi 22 avril 2016.

Par / Touré Mamadou

la photo de profil de Touré MamadouApres avoir raconté les histoires de Cissé et de Sefora les semaines précédentes, je veux vous parler pour cette fin de semaine du jeune Gbékpon Sévi Samuel, âgé de 22 ans et titulaire d’un BTS en informatique industrielle obtenu au Groupe Ivoire Academy à Abidjan. Samuel vient d’obtenir le Prix du Capital Intelligent du concours CGECI Academy Business Plan dont les résultats ont été proclamés le vendredi 22 avril 2016.

Nous l’avons découvert à l’occasion des Assises de le Jeunesse organisées en mars 2015 au cours desquelles il a remporté, parmi sept nominés, le Prix du Jeune Inventeur décerné par le comité d’organisation des dites Assises en partenariat avec le Programme d’Appui Stratégique à la Recherche Scientifique (PASRES). Samuel a, en effet, inventé le protège tasse latex.

Mais comment l’idée d’inventer un tel appareil est-elle née? Elle lui est venue à l’esprit en 2011. En effet, Samuel, comme la plus part des jeunes ivoiriens se rendait très souvent dans son village pour y passer ses vacances. Au vue des plaintes de son grand-père dues à des mauvaises récoltes de latex dans sa plantation d’hévéas pendant la saison pluvieuse, il a décidé de trouver une solution pour le satisfaire. En fait, la saignée des plants se diluait à l’eau de pluie et donnait un mauvais produit, inutilisable.

 Après les vacances auprès du grand-père, grâce à son génie, il a réfléchit et a inventé le protège tasse latex. Ce matériel est une sorte de parapluie en caoutchouc accroché à l’arbre saigné, juste au-dessus du récipient qui recueille le liquide. Ce qui empêche l’eau de pluie de s’y déverser et de préserver ainsi la qualité du latex. Cette invention innovante pourra être d’une grande utilité pour tous les planteurs d’hévéas.

Projet très porteur, il pourrait, sur 4 années, rapporter un chiffre d’affaires d’environ 31 milliards de FCFA. Notons qu’en 2013, il a fait une demande de brevet d’invention qu’il a obtenu en 2015 auprès de l’Office Africain de la Propriété Intellectuelle(OAPI). Après son sacre lors Prix du Jeune Inventeur décerné au cours des Assises de la jeunesse, Samuel a postulé à African Innovation Fondation en 2015, un prix qui récompense les innovateurs les plus talentueux d’Afrique. Il a été retenu parmi les 10 meilleurs inventeurs africains sur 925 candidatures provenant de 41 pays représentant le continent. A cet effet, il est invité le 23 juin 2016 prochain au Botswana pour une exposition, des formations et des opportunités de rencontre avec des investisseurs. Il a été aussi sélectionné parmi les 10 meilleurs du concours Start-Up er de l’année, organisé par TOTAL.

Au vu de tous ses succès, je suis particulièrement heureux que le du prix Jeune Inventeur des Assises de la jeunesse 2015 ai permis de révéler ce jeune talent. Comme vous pouvez le constater, Samuel est un inventeur accompli. Les résultats de ces recherches, pourraient contribuer à la croissance, au développement et à la prospérité de notre pays et bien au-delà.

A seulement 22 ans, Samuel démontre la jeunesse c'est aussi le présent et l'avenir de notre pays, voire de notre continent. Mobilisons nous pour lui apporter notre soutien dans son aventure extraordinaire qui ne fait que commencer. À la semaine prochaine pour la révélation d’un autre jeune talent, Obin.

Dernière modification ledimanche, 24 avril 2016 05:01
Adama Diomande

Président de l'Association pour la défense des libertés.

Site internet : www.addl-association.info
Connectez-vous pour commenter

30°C

Abidjan

Partiellement nuageux

  • 11 Avr 2016 32°C 27°C
  • 12 Avr 2016 32°C 27°C

Banner 468 x 60 px