Bannière

Log in

Forum Crans Montana : Aly Coulibaly félicite les jeunes Ivoiriens nominés

Spécial Forum Crans Montana : Aly Coulibaly félicite les jeunes Ivoiriens nominés

«J’en suis très heureux, parce que c’est notre présent, mais aussi notre avenir, parce qu'une jeunesse bien formée c’est une jeunesse qui permet à notre société de se développer harmonieusement », s’est réjoui le ministre. Qui a aussi profité de son séjour à Dakhla pour se prononcé sur la situation sahraoui, face à la déclaration du Secrétaire général de l’Organisation internationale des Nations unies.

Forum Crans Montana : Aly Coulibaly félicite les jeunes Ivoiriens nominés

Le forum Crans Montana a récompensé le samedi 19 mars au Centre de conférence de Dakhla, une quarantaine de jeunes du monde pour leurs efforts dans  le développement économique et social. Parmi eux, figurent des  Ivoiriens (Edith Brou, Coulibaly Amina, Sylvie Ahouré Ekanza, Renaut Stéphanie Audrey, Wilfried Adingra), à qui le ministre de l’Intégration et des Ivoiriens de l’Extérieur a adressé les félicitations.

«J’en suis très heureux, parce que c’est notre présent, mais aussi notre avenir, parce qu'une jeunesse bien formée c’est une jeunesse qui permet à notre société de se développer harmonieusement», s’est réjoui le ministre. Qui a aussi profité de son séjour à Dakhla pour se prononcé sur la situation sahraoui, face à la déclaration du Secrétaire général de l’Organisation internationale des Nations unies.

A cette plateforme d’échange entre décideurs, managers, jeunes leaders, réunissant une diversité de pays du monde,  la Côte d’Ivoire  a illustré son ambition de devenir une plaque tournante de l’économie régionale, continentale et même mondiale. Ce, par la distinction de ces jeunes qui ont reçu des mains de Jesse Jackson (compagnon de Martin Luther King) leur diplôme.

Pour Sylvie Ahouré Ekanza- directrice d’un cabinet d’ingénierie, c’est très émouvant. «Il faut qu’on soit à la hauteur  et qu’on apporte du bonheur pour notre pays. Ça nous fat un nouveau chalenge qu’on doit être à mesure de relever ». Quant à Edith Brou,  digitale manager,  elle a confié être  heureuse et fière d’avoir été nominée. « Ça me donne encore plus de courage et de motivation pour aider les jeunes africains à s’approprier les nouvelles technologies. Je leur dirai qu’il faut toujours  croire et qu’il ne faut jamais lâcher ». Ces émotions ont été également partagées par Renaut Stéphanie Audrey, Awa Coulibaly et qui ont été  toutes deux émues en recevant cette récompense, fruit de leurs efforts.

Hormis cette cérémonie, d’autres Ivoiriens ont pour leur part  donné un satisfecit à ce forum, tel que le président du Conseil d’administration de l’Aigf, Aka Sayé Lazard. Il s’est dit très impressionné par la diversité des races présentes et aussi par  la prise en compte du leadership au niveau des managers, également comment faire sortir nos entités du marasme managérial. Il a ajouté qu’il est par ailleurs là  pour approfondir  les centres d’intérêts par rapports à ses occupations personnelles. « Je vais creuser cet l’aspect de la  bonne gouvernance », explique-t-il. Je serai  disposé à échanger avec des collègues ou homologues en cas de contact ».

Lanciné Koné, conseiller technique du président chargé des Technologie de l’information et de la communication lui a souhaité abordé  au cours du Forum Crans Montana l’enjeu des Tic dans la coopération sud-sud. A cette préoccupation le fondateur de cette initiative, Jean Paul Carteron, dira que ce volet passe par pas mal de chose, par l’éducation, la culture, l’énergie etc. Mais, fait-il remarquer ce domaine aussi bien important que l’industrie, les infrastructures etc.

Quant à Goro Adama, entrepreneur, cette première journée  a permis d’aborder quand même les questions cruciales de l’énergie, la sécurité alimentaire et aussi du rôle que doit jouer les jeunes pour l’appropriation et la mise en œuvre des résolutions de la Cop 21. « J’ai vraiment apprécié les échanges, le partage des expériences et surtout le fait d’avoir rencontré les leaders d’un certains niveau, peut être de haut niveau. Et on a eu des échanges très fructueux avec ces différents décideurs, des autorités européennes, mais surtout des autorités africaines ».

Kamagaté Issouf

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Laisser un commentaire

 

Adama Diomande

Président de l'Association pour la défense des libertés.

Site internet : www.addl-association.info
Connectez-vous pour commenter

30°C

Abidjan

Partiellement nuageux

  • 11 Avr 2016 32°C 27°C
  • 12 Avr 2016 32°C 27°C

Banner 468 x 60 px