Bannière

Log in

CIV/ Secteur agricole: la Banque mondiale décaisse plus 4 milliards Fcfa pour Soubré

Spécial CIV/ Secteur agricole: la Banque mondiale décaisse plus 4 milliards Fcfa pour Soubré

Dans le cadre du Projet d’appui au secteur agricole en Côte d’Ivoire de la Banque mondiale (Psac), la région de Soubré a bénéficié de plus de 4 milliards Fcfa, selon le directeur des Opérations de la banque pour la Côte d’Ivoire, le Bénin, le Togo, le Burkina Faso et la Guinée, Pierre Laporte. Lors d’une visite pour s’enquérir des réalisations des projets d’infrastructures appuyées par la Banque mondiale dans les régions du Gbêkê, du Bélier, du Nawa et du Bas-Sassandra du 6 au 8 avril.

« Globalement, le Psac a injecté dans cette région plus de 4 milliards de Fcfa pour la réhabilitation et l’entretien des routes rurales et de dessertes agricoles, le co-financement de projets socio-économiques, l’appui à la formation des producteurs aux bonnes pratiques agricoles, le renforcement de la lutte contre les maladies du cacaoyer et l’accès au matériel végétal amélioré pour la replantation de 20 000 hectares de vergers cacaoyers », a déclaré Pierre Laporte. Saluant à cet effet les coordonnateurs des projets Prici et du Psac ainsi que leurs équipes et tous les partenaires impliqués dans l’exécution des travaux. Sans oublier les responsables des projets sous financement Banque mondiale "qui font de l’obligation des résultats leur principe directeur", dit-il.

Pour le directeur des opérations, "cette visite a pour objectif de prendre langue avec le pays-profond pour écouter et échanger sur la meilleure manière d’avancer l’agenda du développement. Et aussi une opportunité d’évaluer l’impact des investissements que le groupe de la Banque mondiale et l’État de Côte d’Ivoire ont réalisé dans ces zones".

L’ancien directeur de la Banque centrale des îles Seychelles a aussi passé en revue les installations portuaires de San Pedro et les unités industrielles de transformations. Il s'est dit satisfait de l’impact des investissements que le groupe de la Banque mondiale et l’État de Côte d’ivoire ont réalisé pour le bien-être des populations en matière d’accès aux services de base comme l’assainissement, l’eau potable, les routes, l’éducation et l’Emploi. En somme, les investissements dans cette zone s’élèvent à plus de 12,7 milliards de Fcfa au bénéfice de près de 170 000 habitants, a indiqué Pierre Laporte.

Kamagaté Issouf/(Fraternité Matin 13/04/16)

 

Dernière modification lejeudi, 14 avril 2016 09:10
Adama Diomande

Président de l'Association pour la défense des libertés.

Site internet : www.addl-association.info
Connectez-vous pour commenter

30°C

Abidjan

Partiellement nuageux

  • 11 Avr 2016 32°C 27°C
  • 12 Avr 2016 32°C 27°C

Banner 468 x 60 px