Bannière

Log in

Anne Ouloto compte éradiquer l’insalubrité et l’indiscipline en Côte d’Ivoire

Spécial Anne Ouloto compte éradiquer l’insalubrité et l’indiscipline en Côte d’Ivoire

Abidjan- La ministre de la Salubrité urbaine et de l’Assainissement, Anne Désirée Ouloto, a décidé d’en finir avec l’insalubrité et l’indiscipline en Côte d’Ivoire, n’hésitant pas chaque fois que le besoin s’est fait sentir, de s’arrêter ici et là pour inviter les populations à un changement de comportement et au respect des règles d’hygiène.

Le 15 février dès 7H30′, « Dame propreté » a mis le cap sur le centre de groupage  de Port-Bouët en vue de s’enquérir de l’état d’avancement des travaux. Ensuite, l’escorte de la ministre a pris le chemin de Bonoua pour visiter deux autres sites de gestions de déchets ménagers. Chemin faisant, Mme Ouloto n’a pas hésité à faire un détour au niveau de l’axe Adjouffou-Bassam pour sermonner un pseudo syndicat qui s’est arrogé le droit de stationner des minicars et de contrôler des véhicules, tout en distribuant des billets de passage, le long de la plage qui a été dégagée.

« Avez-vous une autorisation pour stationner ici ? Cette voie mène à Grand-Bassam, une ville inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO. La voie doit être dégagée et vous vous arrêtez ici pour occuper l’autoroute. Messieurs, vous devez avoir un modèle de fonctionnement de l’Ivoirien nouveau, du transporteur nouveau qui rentre dans le cadre de la vision du Président de la République », a-telle fait savoir à ces syndicalistes hagards, tout en insistant auprès de sa délégation qu’il est impérieux de balayer ces plages qui font triste mine avec les ordures qui jonchent ça et là.

Anne Ouloto visite les centres de groupage de Bonoua, le 15 février 2016

Puis, la ministre a repris son bâton de pèlerin, visité  les deux centres de groupage de Bonoua d’une superficie de 70 m² , ouverts en juillet 2015 et construits chacun à hauteur de cinq millions de francs CFA avec l’aide de l’ambassade de Suisse et du Fonds de financement des programmes de salubrité urbaine (FFPSU). Elle a félicité les autorités locales, tout en les invitant au tri des ordures au sein de ces sites et en prêtant attention aux doléances du maire Téké Norbert. Ce dernier a souligné la nécessité de la construction d’autres édifices de groupage d’ordures, ainsi que le besoin d’avoir des tracteurs, des bacs et la mise en place d’une décharge améliorée dans sa commune.

Satisfaite, Mme Ouloto a pris le chemin de retour à Abidjan mais a dû s’arrêter à la décharge de Bassam au carrefour Mondoukou en vue d’inviter au changement de comportement, dame Adjaratou Coulibaly qui pensait agir en honnête citoyenne en salissant une partie de la voirie avec ses bouteilles, sacs et autres objets en piteux état qu’elle récupérait en vue de les revendre.

« Nous avons pris la pleine mesure de l’urgence avec laquelle nous devons traiter certaines questions notamment la lutte contre l’insalubrité. La question de la propreté doit être une priorité pour les Ivoiriens. Notre cadre de vie n’est pas du tout propre. Nous devons très rapidement nous engager tous à faire en sorte que nos villes soient propres », a-telle insisté, avant d’accoster au même endroit le propriétaire d’un convoi de plusieurs camions de sable fin non couverts. Ce dernier a vite fait de s’exécuter en couvrant le contenu de ses engins.

Un centre de groupage de Bonoua, le 15 février 2016 (AIP) amak/cmas

Abidjan (AIP)- La deuxième édition de la plate-forme d’échanges « Les Rendez-vous de la famille » se tiendra jeudi à 16 heures  au palais de la culture à Treichville autour du thème « L’Ivoirien nouveau pour une Côte d’Ivoire émergente : Quel rôle pour la Famille » avec  pour invité le Premier ministre, Daniel Kablan Duncan. En prélude à cet événement initié par le ministère de la Solidarité, de la Famille, de la Femme et de l’Enfant  en collaboration avec la Commission nationale de la Famille, La ministre Anne Ouloto a accordé une interview à l’AIP pour en situer les enjeux.

AIP: Madame la ministre de la Solidarité, de la Famille, de la Femme et de l’Enfant,  quel est l’objectif visé par la plateforme d’échanges « Les Rendez-vous de la famille »?

Anne Ouloto: Le ministère de la Solidarité, de la Famille, de la Femme et de l’Enfant, a initié cette plate-forme d’échanges dénommée « Les Rendez-vous de la famille » en liaison avec la Commission nationale de la famille (CNF) dans le but est de promouvoir les valeurs familiales et républicaines inhérentes à l’édification d’une société ivoirienne émergente et forte de type nouveau, c’est donc un cadre d’échanges et de discussions qui donne l’opportunité à une personnalité étatique d’exposer la vision du Gouvernement sur un thème lié à la politique nationale en faveur des familles.

AIP: Selon vous pourquoi les familles doivent-elles s’intéresser  à cette tribune d’échanges ?

Anne Ouloto: La famille, cellule de base de la société est le creuset d’amour et d’unité, le cadre privilégié de transmission des   valeurs fondamentales de la vie en communauté. Il est donc important que, pour bien jouer ce rôle, la famille soit au fait des sujets la concernant.

Cette plate-forme donne donc l’occasion aux familles de s’instruire sur les politiques nationales qui les touchent. Les échanges qui suivent les communications des orateurs constituent pour les familles une opportunité de cerner les contours des thèmes abordés en vue de mieux remplir leur responsabilité.

AIP: Pourquoi avez-vous choisi pour la deuxième édition de cette tribune le thème « L’Ivoirien nouveau pour une Côte d’Ivoire émergente : Quel rôle pour la famille »?

Anne Ouloto: A l’occasion de la cérémonie solennelle de sa  prestation   de serment,   le   mercredi   28   octobre   dernier  le Président de la république a   déclaré   vouloir faire de la Côte d’Ivoire à l’horizon 2020, un   pays   émergent,   une   nation réconciliée   avec   elle-même   et   avec   les   autres nations.   Une   Côte   d’Ivoire rassemblée   autour des   valeurs   républicaines.   Un   Etat moderne, respectueux   de   l’indépendance   de   la justice, qui   luttera   contre   l’impunité   et   assurera la promotion du mérite et de la compétence.

Cet engagement fort du Chef de l’Etat est un appel solennel à bâtir « Un ivoirien nouveau ». Le thème de cette 2ème édition des « Rendez-vous de la famille » va nous permettre d’échanger avec les familles pour une meilleure  compréhension   et   une   totale   adhésion   au concept de l’Ivoirien nouveau et mobiliser les familles autour des défis de l’Ivoirien nouveau pour l’atteinte de l’émergence.

AIP: Quel rapport y a-t-il entre famille et cette ambition d’un « Ivoirien nouveau »?

Anne Ouloto: La famille constitue l’épine dorsale de cette nouvelle vision du Président de la République. Nous   ne   pouvons   avoir   l’Ivoirien   nouveau   sans   des   familles   fortes, organisées, unies. La famille est en effet l’entité, la cellule indispensable à l’avènement de l’Ivoirien nouveau, bâtisseur de la Côte d’Ivoire émergente. Il   est   donc   nécessaire   de   mettre   les   familles   au   cœur   de   toutes   nos politiques, afin de les rendre fortes et stables. Elles seront alors à même de relever le défi de l’Ivoirien nouveau.

AIP: Pourquoi avez-vous  choisi comme invité le Premier ministre Daniel Kablan Duncan ?

Anne Ouloto: Qui mieux que M. le Premier ministre, plus proche collaborateur du Président de la République, l’initiateur de ce concept,  peut-il nous instruire la dessus. Nous pensons qu’il est la personne la mieux indiquée, non seulement pour donner des orientations et des directives précises au gouvernement chargé de traduire en réalité la vision du Président de la République mais aussi pour éclairer les familles sur leurs rôles dans l’édification de l’Ivoirien nouveau.

Interview réalisée par Akoua Marie-Ange

akn/ask

Dernière modification ledimanche, 21 février 2016 13:33
Adama Diomande

Président de l'Association pour la défense des libertés.

Site internet : www.addl-association.info
Connectez-vous pour commenter

30°C

Abidjan

Partiellement nuageux

  • 11 Avr 2016 32°C 27°C
  • 12 Avr 2016 32°C 27°C

Banner 468 x 60 px