Bannière

Log in

Concert: la fièvre Stromae s’empare d’Abidjan

Spécial Concert: la fièvre Stromae s’empare d’Abidjan

Le « Formidable » Paul Van Haver alias Stromae, est attendu à l’Heden Golf Hôtel d’Abidjan, dans la soirée de vendredi 23 mai 15. Il a percé le petit écran en Côte d’Ivoire avec son clip « Papaoutai». Mais l’artiste dispose d’un répertoire riche et varié. Son talk show « Formidable » rassemble de nombreux suffrages. « Te quiro », « Tous les mêmes », etc. sont autant de mélodies qui font danser la planète jeune actuellement. Et il est courant de voir les teenagers abidjanais fredonner les airs de la musique signé Stromae.

Sûr que la Côte d’Ivoire va faire la différence, à l’étape de la capitale économique ivoirienne. Tant la fièvre Stromae monte crescendo à Abidjan. Les sources proches des organisateurs affirment que le concert du 23 mai pourrait se dérouler à guichet fermé, car il y aurait rupture de tickets. Fils d'un père rwandais assassiné pendant le génocide de 1994 et d'une mère, l’artiste est métissé. Comme sa musique. Un mélange de styles, couleurs, mots, de rap, de l'électro, du hip hop et de la world music. Il a englouti ses économies dans un premier opus confidentiel (Juste un cerveau, un flow, un fond et un mic), avant d'exploser en 2010 avec "Alors on danse" tiré de l'album Cheese, un demi-million d'exemplaires vendus à travers toute l'Europe.

Dès lors, la déferlante Stromae ne s'arrête plus. Avec ''Formidable'' et "Papaoutai", accompagnés de clips épatants, l'album ''Racine carrée, écrit, composé et enregistré dans le grenier de la maison familiale, mêle les sons house aux inspirations afro cubaines. Le résultat commercial est énorme : plus de 2 millions de Cd écoulés depuis sa sortie, en août 2013. Abidjan, assurément, va faire fort que Dakar où l’artiste a réuni 12000 spectateurs au Monument de la Renaissance. Mais le concert n’aurait pas emballé les Sénégalais. Choc de culture? Certainement. Néanmoins, l’on signale de nombreux ratés dans l’organisation. La capitale ivoirienne, plate tournante de la musique en Afrique, a l’habitude des brassages de tous les courants. «Je connais cette attente, elle me fait un peu peur. Comment vais-je vivre ce choc qui sera aussi une confrontation avec une part de moi-même ? J'ai appris à me méfier, presque instinctivement, de l'image que les médias occidentaux renvoient de l'Afrique», rétorque pour sa part le rappeur iconoclaste. La tournée en Afrique subsaharienne de Stromae aura pour point d'orgue le Rwanda, où il joue le 20 juin à Kigali, chez les siens.

Edouard Gonto (Le Sursaut 19/05/15)

Adama Diomande

Président de l'Association pour la défense des libertés.

Site internet : www.addl-association.info
Connectez-vous pour commenter

30°C

Abidjan

Partiellement nuageux

  • 11 Avr 2016 32°C 27°C
  • 12 Avr 2016 32°C 27°C

Banner 468 x 60 px