Bannière

Log in

Finances internationales- La Côte d’Ivoire élue dans un comité restreint de la Banque Mondiale et du FMI et sera représenté par Charles Koffi Diby

Spécial Finances internationales- La Côte d’Ivoire élue dans un comité restreint de la Banque Mondiale et du FMI et sera représenté par Charles Koffi Diby

"Au cours de cette année 2019, notre pays, avec la caution du Président de la République sera représenté par Charles Koffi Diby, l’actuel Président du Conseil économique, social, environnemental et culturel (CESEC) nommé par la Haute hiérarchie de ces institutions comme membre siégeant."

Notre pays vient à nouveau d’être mis sous les feux des projecteurs par le cercle très fermé des institutions financières de la planète. Pour la première fois de son histoire, la Côte d’Ivoire fait désormais partie du Joint Committee on the Remuneration of Executive Directors and their Alternates (JCR), un organe mixte de réflexion et de production de recommandations de la Banque Mondiale et du Fonds Monétaire Internationale (FMI). Cet organe a pour mission de statuer sur des questions liées au fonctionnement des deux grandes institutions financières.

Au cours de cette année 2019, notre pays, avec la caution du Président de la République sera représenté par Charles Koffi Diby, l’actuel Président du Conseil économique, social, environnemental et culturel (CESEC) nommé par la Haute hiérarchie de ces institutions comme membre siégeant. 

C’est dans ce cadre que depuis Washington aux États Unis d’Amérique, le Président de la Banque mondiale, Jim Yong Kim, et Christine Lagarde, Directrice générale du FMI, viennent de porter leur choix sur la Côte d’Ivoire, seul pays africain à côté de deux autres, la Finlande du continent européen et les Iles Fiji du Pacifique sud, pour être membre de ce comité conjoint. 

Il y a des signes qui ne trompent pas. Bénéficiant de l’aura internationale du Président de la République, Alassane Ouattara, la Côte d’Ivoire se porte mieux. La nomination de Charles Koffi Diby, comme on peut en douter n’est pas un fait du hasard. L’homme est un brillant technocrate auréolé de plusieurs distinctions de dimension internationale : meilleur Ministre de l’Économie et des Finances 2010, Zone Afrique Subsaharienne, décerné par le Magazine The Banker du Financial Times, pour la gestion 20 ; meilleur Ministre de l’Economie et des Finances 2010, Zone Afrique Subsaharienne, Prix Emerging Markets ; meilleur Ministre de l’Économie et des Finances 2013, Zone Afrique Subsaharienne, décerné par le Magazine The Banker du Financial Times, pour la gestion 2012.

Le membre fraichement élu du Joint Committee on the Remuneration of Executive Directors and their Alternates (JCR),est aussi un habitué de la sphère mondiale des finances, qui jouit de l’appui précieux du Président Alassane Ouattara, aux côtés duquel il a déjà fait ses preuves en qualité de Ministre de l’Économie et des Finances et Ministre des Affaires étrangères, avant d’être porté en Juin 2016 à la tête du Conseil économique, social, environnemental et culturel (CESEC).

Les lauriers, la Côte d’Ivoire sous Alassane Ouattara en a glané avec l’accueil sur son sol d’évènements internationaux en tous genres, sportifs, économiques, diplomatiques, au moment où le milieu des affaires qui s’est considérablement assaini attire de plus en plus d’investisseurs étrangers. 

Cette nomination n’est plus qu’un soutien ferme des institutions de Bretton Woods à un des leurs et à la Côte d’Ivoire qui retrouve ses lettres de noblesse.

Adam’s Régis SOUAGA avec Sercom CESEC Source : rédaction Pôleafrique.info phttp://www.poleafrique.info/finances-internationales-la-cote-divoire-elue-dans-un-comite

Dernière modification lesamedi, 23 février 2019 15:23
Adama Diomande

Président de l'Association pour la défense des libertés.

Site internet : www.addl-association.info
Connectez-vous pour commenter

30°C

Abidjan

Partiellement nuageux

  • 11 Avr 2016 32°C 27°C
  • 12 Avr 2016 32°C 27°C

Banner 468 x 60 px