Bannière

Log in

En quoi d'Houphouetisme doit se résumer à la (ré)construction de Yamoussoukro, le village d'Houphouët Boigny ?

Spécial En quoi d'Houphouetisme doit se résumer à la (ré)construction de Yamoussoukro, le village d'Houphouët Boigny ?

Par : Bakary Cisse /

« L'Houphouetisme c'est la reconstruction de Sassandra, c'est aussi la construction de la Côtière, sans oublier le Port Sec de Ferké, (usine de Tchapalo sûrement), des usines de riz et d'anacarde à Bouna, Didievi et Sipilou ».

 Il y a cette symbolique, croyance populaire, qui voudrait que rendre gloire au père fondateur Félix Houphouët Boigny consiste primordialement à donner à Yamoussoukro son lustre d'antan, a concentré tous les efforts de développement et de reconstruction du pays sur sa ville natale.

Honorer donc la mémoire du grand Nelson Mandela consiste sûrement pour l'Anc à construire des infrastructures à Mvezo, le village natal de Madiba.

 La reconstruction de la ville de Man, de celle de Daloa ou encore la commune de Bouaké ne reflète sûrement pas les idéaux de celui qui a initié les célébrations tournantes de fêtes de l'indépendance afin que les fruits de la croissance, le miracle ivoirien, disait-on en ce moment-là, soit équitablement redistribuée.

Houphouët a été véritablement un bâtisseur de peuple mais surtout un bâtisseur au sens architectural du terme, ce qui a permis d'offrir aux villes et aux régions de notre pays de bénéficier d'infrastructures dans plusieurs secteurs de la vie socioéconomique. La critique formulée par des "bien-pensants", ils sont convaincus qu'ils le sont, n'est rien d'autre le renforcement du régionalisme, de l'ethnicisme et surtout du népotisme accepté de l'imaginaire collectif dictatorial et abrutissant de l'africain, qui voudrait que le village natal du chef de l'état soit la ville lumière du pays.

Houphouët avait Yamoussoukro, Mobutu avait Gbadoité , Paul Biya à son palais de Mvomeka’a, son village natal, et il n'est pas surprenant de lire et d'entendre que Ouattara a abandonné Kong, son village et qu'il doit en faire un Versailles ivoirien.... Le clanisme, le népotisme, l'oligarchie, le penchant mégalo-népotique des pouvoirs africains, est malheureusement une demande sociale, un produit du terroir réclamé et par les élites populistes et par les masses analphabètes.

 Peu importe qu'en 2015, Ouattara ait réceptionné les travaux de réhabilitation de l’usine de traitement d’eau potable Valéry Giscard d’Estaing 2 (VGE2 )de Yamoussoukro qui est passé de 20 000 à 40 000 m³ par jour, d'une valeur de 9.2 milliards CFA, impactant 310 000 personnes dans la région, peu importe que l’INP-HB, fierté nationale de l'éducation ait bénéficié, à travers le C2D) de 14 milliards de F CFA alloués à la réhabilitation des infrastructures et à la rénovation des programmes pédagogiques pour faire renaître l'école défigurée par la longue crise, peu importe que le CHU de Yamoussoukro soit en rénovation dans le cadre du programme de mise à niveau de 376 établissements sanitaires dont 4 CHU, 17 CHR, 45 HG et 320 établissements sanitaires de premier contact (ESPC) pour la mise en œuvre de la Couverture maladie universelle (CMU)", on peut citer les réalisations à n'en finir, Ouattara n'en fait pas assez pour honorer Félix Houphouët Boigny.

 Tout l'Houphouetisme se résume pour eux au sort réservé à Yamoussoukro dans le PND, le programme de développement du président Ouattara.

A qui la faute si durant des décennies, les infrastructures modernes, héritage des périodes fastes de l'ère Houphouët, ont été abandonné, sont à l'agonie, les écoles, fleurons du système éducatif et les boulevards qui émouvaient les visiteurs par leur taille, sont aujourd'hui des ruines ?

On a l'impression d'avoir sauté de 1993 à 2011 et que ceux accusent Ouattara de délaisser la ville natale de Nanan Boigny n'ont point eu l'occasion de gérer ce pays. Quand on a plus confiance en la capacité de son successeur à réussir là où on a échoué, on a été transparent, incapable de laisser des traces, d'entretenir ce que le vieux a laissé, on avoir son échec sans le savoir, le subconscient parle.

 Heureusement que des travaux d'envergure sont lancés par PFO AFRICA qui annonce avoir déjà engagé un certain nombre de projets de construction (en particulier celui de l’Assemblée nationale), d’aménagements urbains (la Voie Triomphale, la zone administrative et politique) et a fait des travaux récurrents de restauration (la fondation Félix Houphouët-Boigny pour la Recherche de la Paix et le palais des Hôtes). De grands travaux de réhabilitation de la voirie sont également annoncés et après l'ouverture de la représentation de la Chambre des rois et chefs traditionnels c'est bientôt au tour du Sénat, nouvelle institution de la République, de s'installer dans la capitale politique.

 Entretenir l'héritage infrastructurel du l'ère fondateur est une vérité qui a du sens, faire de Yamoussoukro la vraie capitale du pays, la loi a été adoptée 1983, est une logique politique, mais la commune n'est pas notre ville "sainte" du développement, elle est une ville parmi tant d'autres, qui elles aussi méritent des lots d'infrastructures pour se développer.

 L''Houphouetisme c'est la reconstruction de Sassandra, c'est aussi la construction de la Côtière, sans oublier le Port Sec de Ferké, (usine de Tchapalo sûrement), des usines de riz et d'anacarde à Bouna, Didievi et Sipilou.

 Yamoussoukro comme toutes les villes du pays a besoin de se moderniser, d'avoir des infrastructures mise à niveau et de nouvelles construites mais cela ne pourrait épuiser d'Houphouetisme, ne doit être pris pour symbole de l'esprit Houphouëtiste a moins de verser dans une vénération, une idolâtrie qui ferait de la ville le seul lieu dont la construction donne une allure de légitimité historique et politique au prince au pouvoir.

Media

Dernière modification lemercredi, 20 février 2019 06:19
Adama Diomande

Président de l'Association pour la défense des libertés.

Site internet : www.addl-association.info
Connectez-vous pour commenter

30°C

Abidjan

Partiellement nuageux

  • 11 Avr 2016 32°C 27°C
  • 12 Avr 2016 32°C 27°C

Banner 468 x 60 px