Bannière

Log in

Vendre son âme ? Comment appelle-t-on celui qui un jour est RDR, le lendemain RHDP, le surlendemain PDCI et ensuite devient plus PDCI que PDCI lui-même ?

Spécial Vendre son âme ? Comment appelle-t-on celui qui un jour est RDR, le lendemain RHDP, le surlendemain PDCI et ensuite devient plus PDCI que PDCI lui-même ?

Par : Bakary Cisse - Ceux qui défendent la cause du parti unifié ont...

« Ceux qui défendent la cause du parti unifié ont vendu jusqu'à leur âme» déclare Jean Louis Billon, accusant les cadres du parti favorables au projet RHDP d'être des vendus. Étonnant que notre Fologo Nouvelle Formule accuse ceux qu'il a trouvé au PDCI d'avoir vendu leurs âmes, pour le RHDP ! Rien que ça !

 Celui qui fut RDR le temps d'une élection au Conseil Régional avant de devenir PDCI le temps d'une nomination au sein du vieux parti après une éviction du gouvernement et au Conseil Régional ne sait pas que ceux qu'il a trouvé au PDCI se sont engagés depuis 2005 dans le RHDP.

 Que le président du PDCI soit président de la Conférence des Présidents de la formation n'a aucun sens pour le politicien nouveau Jean Louis Billon.

Que l'heure est à la formalisation les liens de l'Alliance après plus de 15 ans de collaboration et 8 ans de gestion commune, après plusieurs échéances électorales remportées ensemble, et le programmation des échéances futures dans le cadre du RHDP ne veut rien dire à ses yeux.

Que le projet de parti unifié soit en phase active et presque définitive sans qu'aucun des ténors du RHDP, y compris le PDCI, ne revienne sur leurs engagements est étranger à Jean Louis Billon. Liberté d'expression oblige, on en peut que le lui accorder .

Mais lorsqu'il accuse les partisans du respect de la signature portant création du parti unifié, n'oublie t-il pas que sa brève fonction de ministre découle des victoires électorales du RHDP depuis 2010 et que son élection au Conseil Régional de sa localité est le fruit de l'alliance Houphouëtiste ?

Vendre son âme ? Comment appelle-t-on celui qui un jour est RDR, le lendemain RHDP, le surlendemain PDCI et ensuite devient plus PDCI que PDCI lui-même ?

Si le nom de Fologo, est attaché au terme péjoratif de "caméléonisme politique", il n'est pas seul, sous la transition militaire et sous le règne de Gbagbo les convertis politiques ont eu le vent en poupe, on peut dire sans se tromper que l'opportunisme gênant, fulgurant et débordant de Jean Louis Billon est un cas d'école.

 Si Billon savait que « L’enfer même a ses lois », sa farouche envie d'être "politique" après avoir été " successsful businessman " aurait pu s'accommoder d'un peu plus de décence et de compréhension de l'écosystème politique, le RHDP, dans lequel il navigue à vue depuis son légitime et bref coming-out dans l'arène politique.

 "La Côte d'Ivoire de demain commence maintenant Je choisis, dès aujourd’hui, de m’engager clairement au service de notre pays." a t-il indiqué dans la presse." Légitime !  Cela fait-il des bâtisseurs de l'alliance RHDP des traites? Des traites à leur propre projet, à leur objectif affiché ? 2020 est une bataille politique séduisante entre acteurs actuels et nouveaux de la scène politique en Eburnie. L'électorat appréciera.. L'électeur, le vote , la voix du peuple.. Voilà l'arbitre démocratique. De la à accuser ceux qui sont partisans du projet de création du RHDP en parti unifié de politiciens qui ont vendu leur âme ! Il y a là une méprise de trop.

 « Ceux qui défendent la cause du parti unifié ont vendu jusqu'à leur âme» a-t-il pu lâcher. Jean Louis Billon est donc plus PDCI que PDCI !

Pourtant Macron en France a montré la voie à tous ceux qui se sente l'ombre d'un destin national contre la classe politique traditionnelle, contre la formation politique dans laquelle ils évoluent. Mais le courage !

La scène politique ivoirienne vit actuellement beaucoup plus d'invectives fortement médiatisées de la part d'acteurs hors sol, sans prise avec le terrain politique, que d'actes concrets, que de conquêtes véritables de terrain au vue des ambitions nouvelles affichées. Réseaux sociaux imposés !

Slalomer entre les partis politiques en un temps si court dénote du manque de principes et ne fait que confirmer la thèse implacable du célèbre tennisman et artiste Yannick Noha qui disait " Je pense que se lancer en politique, c'est vendre son âme. La motivation première des hommes politiques est plutôt saine, mais ils sont obligés à tellement de compromissions pour arriver au pouvoir! ".

On a l'impression de voir dans vérité immuable un certain Jean Louis Billon.. C'est le syndrome du nouveau converti, observable en religion, le radicalisme, le sectarisme à outrance enrobé de populisme et pureté de race de militant, de catégorisation de militants en vrai et faux, bon et mauvais.. Une odeur nauséabonde d'hitlérisme !

 C'est malheureusement le lot de ceux qui font leurs premiers pas dans une communauté humaine codifiée. Etre plus royaliste que le roi, afficher une pureté militante, gage de fidélité et d'engagement sans faille au service de la cause du groupe. Être plus blanc, plus propre que les autres...

 On peut affirmer sans se tromper que le prototype de ce type de politicien ( converti) radicalisé c'est bel et bien notre golden boy Jean Louis Billon...

 

Dernière modification lemardi, 12 juin 2018 09:20
Adama Diomande

Président de l'Association pour la défense des libertés.

Site internet : www.addl-association.info
Connectez-vous pour commenter

30°C

Abidjan

Partiellement nuageux

  • 11 Avr 2016 32°C 27°C
  • 12 Avr 2016 32°C 27°C

Banner 468 x 60 px