Bannière

Log in

Affaire 3eme mandat du président Ouattara, interview de Venance Konan ( Dg de Fraternité Matin, journaliste- écrivain ) :

Spécial Affaire 3eme mandat du président Ouattara, interview de Venance Konan ( Dg de Fraternité Matin, journaliste- écrivain ) :

Une autre réalité en l'Afrique, c'est la tentation du 3ème mandat.

 Le fait pour un chef de l'Etat, qui a épuisé ses deux mandats, de vouloir se maintenir au pouvoir, ne met-il pas en danger la stabilité de l'Etat ?

En toute franchise, je pense que nous, Africains, nous sommes tombés dans un piège en nous engageant dans cette histoire de limitation de mandat à deux. Pour moi, cette limitation des mandats n'est pas la solution idéale."

En clair, êtes-vous opposé à la limitation des mandats ?

Oui ! J'estime que si un président travaille bien, qu'on lui laisse le temps de continuer. Mais, en même temps, si on constate son incapacité à bien gérer, on l'écarte. Cela va de pair avec l'idée de démocratie vraie et d’élections justes et honnêtes. Si le président en exercice n'est pas à la hauteur, on le sanctionne en le mettant à l'écart. En revanche, s'il fait bien ce qu'il a à faire et s'il faut lui accorder deux, trois, quatre voire cinq mandats pour qu'il poursuive, cela ne me pose pas de problème. Si Houphouët-Boigny n’avait eu que deux mandats, il n’aurait pas construit la Côte d’Ivoire. Nous vivons encore largement sur ce qu’il a construit. Aux Etats-Unis, les mandats présidentiels sont limités à deux, mais lorsque cela s’est avéré nécessaire, ils ont une fois donné quatre mandats à l’un de leurs présidents, Franklin Delano Roosevelt en l’occurrence.

Souhaiteriez-vous donc que le président Ouattara fasse un 3ème mandat, au regard de son bilan à la tête de l'Etat ?

Je ne peux pas me prononcer sur cette question tant que l'intéressé lui-même n'a pas déclaré officiellement être intéressé par un 3ème mandat. Cela dit, je ne cache pas être un grand admirateur de M. Ouattara. 

Pour le juriste que vous êtes, le président Ouattara peut-il être candidat à la prochaine présidentielle, au regard de notre Constitution ?

Je crois qu'il peut être candidat parce que la nouvelle Constitution remet le compteur à zéro. Juridiquement donc, il peut bien être candidat.

Et moralement ?

Ça, c'est un autre débat.

Adama Diomande

Président de l'Association pour la défense des libertés.

Site internet : www.addl-association.info
Connectez-vous pour commenter

30°C

Abidjan

Partiellement nuageux

  • 11 Avr 2016 32°C 27°C
  • 12 Avr 2016 32°C 27°C

Banner 468 x 60 px