Bannière

Log in

Côte d'Ivoire - CPI : Gbagbo indésirable pour ses codétenus à La Haye : « Il y a énormément de passages et ça nous empêche de dormir...»

Spécial Côte d'Ivoire - CPI : Gbagbo indésirable pour ses codétenus à La Haye : « Il y a énormément de passages et ça nous empêche de dormir...»

"Aboudramane Sangaré, fidèle à Gbagbo jusque dans la culpabilité. / Laurent Gbagbo ne fait plus bon ménage avec ses codétenus de la prison de Scheveningen depuis quelque temps déjà. Les voisins se plaignent des incessantes visites à l'ex-président ivoirien. Laurent Gbagbo, victime de sa popularité à La Haye."

Quel est ce prisonnier qui ne laisse personne indifférent, aussi bien à l'intérieur qu'à l'extérieur de sa prison ? Et pourtant, c'est dans ce tourbillon de sentiments mitigés qu'est pris Laurent Gbagbo depuis sa détention dans la prison de la station balnéaire de Scheveningen. En effet, de nombreux visiteurs se bousculent aux portes de ladite prison pour rendre visite à l'ex-président ivoirien. Cet incessant ballet n'est visiblement pas du goût de certains de ses codétenus qui ont exprimé leur exaspération.

Le Rwandais Calixthe Mbarushimana s'est alors indigné : « Il y a énormément de passages et ça nous empêche de dormir. S’il reste ici, ça va finir par poser quelques problèmes psychologiques pour certains détenus. » Ce dernier a donc déposé une plainte auprès des instances de la CPI pour se débarrasser de son si populaire voisin. Mais par quelle alchimie ?.

À supposer que cette requête aboutisse, Laurent Gbagbo sera-t-il transféré dans une autre prison ? Cette option est peu probable tant que le verdict n'est pas encore prononcé par la Cour. L'ex-président ivoirien sera-t-il dorénavant interdit de visites ? Ou plutôt bénéficiera-t-il d'une liberté conditionnelle pour ne plus indisposer ses codétenus ? La CPI est en train de passer en revue toutes ces options afin d'aviser, car c'est une première dans toute l’histoire des détenus politiques dans cette prison dont les responsables veillent au confort des détenus et à la cohésion dans cet univers carcéral.

Notons que l'ex-président libérien Charles Taylor se plaignait également de Gbagbo lors qu'il se trouvait à La Haye : « C’est sympa le Zouglou et le Coupé-décalé, mais bon, il ne faut pas exagérer non plus. Il n’est pas rare que Laurent Gbagbo et le Congolais Jean-Pierre Bemba passent tout le week-end à danser Ndombolo et Zouglou jusqu’aux petites heures du matin, sans se soucier de la quiétude des autres détenus qui ne sont pas d’humeur à faire la fête. » L'ancien homme fort de Monrovia a toutefois été transféré à Frankland, dans le nord-est de l'Angleterre, où il purge ses 50 ans de peine en compagnie de "grands criminels". (Afrique sur 7 22/11/17).

A lire aussi 

Côte d’Ivoire : Aboudramane Sangaré, fidèle à Gbagbo jusque dans la culpabilité Arrivé à la résidence présidentielle en mars 2011, en compagnie de sa propre mère, vieille et malade, Aboudramane Sangaré était le principal conseiller de Laurent Gbagbo lors de la crise postélectorale.

Il s’est fermement opposé à toute solution qui ne prenait pas en compte le maintien au pouvoir du président, pourtant défait dans les urnes par Alassane Ouattara. « Je ne pouvais pas être ailleurs, au moment où on était en train de bombarder Laurent Gbagbo, se justifie-t-il. Ce n’était pas un acte de bravoure, cela allait de soi. Il fallait que je sois à la résidence à côté de lui, pour voir ce qui allait se passer. ».

Mais Sangaré ne s’est pas contenté de « voir », il a pesé sur la suite des événements. Il le reconnaît lui-même, en des termes clairs : « Nous avons eu des débats avec le président Gbagbo et nous sommes tombés d’accord. S’il y avait des coupables, nous étions tous coupables, nous étions ses premiers collaborateurs. ».

Une position extrémiste qui a poussé d’éminents cadres comme Mamadou Koulibaly, ex-président de l’Assemblée nationale, à claquer la porte du FPI, estimant que Gbagbo et sa garde politique s’étaient « entêté[s] au-delà de l’irrationnel ».

Par André Silver Konan Publié le 21 novembre 2017 à 08h23 — Mis à jour le 21 novembre 2017 à 08h27

Adama Diomande

Président de l'Association pour la défense des libertés.

Site internet : www.addl-association.info
Connectez-vous pour commenter

30°C

Abidjan

Partiellement nuageux

  • 11 Avr 2016 32°C 27°C
  • 12 Avr 2016 32°C 27°C

Banner 468 x 60 px