Bannière

Log in

"Faut-il quand même rappeler que OUATTARA est toujours le Président de la République Et Chef de l'Etat jouissant donc des prérogatives constitutionnelles liées à sa charge?

Spécial "Faut-il quand même rappeler que OUATTARA  est toujours le Président de la République Et Chef de l'Etat jouissant donc des prérogatives constitutionnelles liées à sa charge?

Photo de profil de Serge Lescoufleurs, L’image contient peut-être : 2 personnes, intérieur

Notre pays est entré dans un état convulsif inquiétant même si le discours officiel tente de donner à nos constatations,une lecture surréaliste.  

PAR / Serge Lescoufleurs

Ou allons nous véritablement pour que des enfants d'une même famille,Et qui ont fêté il y'a six ans ou plus avec beaucoup d'enthousiasme leurs retrouvailles après une décennie de crise,en soit arrivé à cette situation hybride ?

Tout se passe comme si le grand Et le petit frère ne se parlent plus;le premier ayant pris ses quartiers à Paris,Et le second gérant son agenda régalien avec une assurance déroutante,le tout,sur fond de petites mutineries et de déclarations musclées de "seconds couteaux.

il est de même inimaginable que la sagesse ait pris ses vacances du RHDP pour donner la parole aux muscles.Chacun prenant prétexte de l'après Ouattara pour défendre son camp au détriment de la grande famille,qui,elle,s'est délité depuis ,pour devenir finalement le collecteur des eaux usées .De Charybde en Scylla.

Va t-on donner un alibi demain à la grande muette devenue très bavarde et très remuante pour passer la serpillère en 2020?

Faut-il quand même rappeler que Ouattara est toujours le President de la République Et Chef de l'Etat jouissant donc des prérogatives constitutionnelles liées à sa charge?

Des lors les débats sur ses décisions ,ses nominations ou autres orientations politiques ou économiques deviennent de facto inopportuns ,malsains et sans objet.

La récente décennie de crise militaro-civile que notre pays a connu avec tout le désordre humain qui l'a accompagné,n'est pas sans nous rappeler l'exigence de retenue qui s'impose à chacun de nous.

Faisons l'économie d'une seconde fracture sociale et d'un exode massif de nos populations vers des contrées lointaines et inhospitalières.
C'était mon coup de gueule de ce soir.

 

Dernière modification lelundi, 17 juillet 2017 13:56
Adama Diomande

Président de l'Association pour la défense des libertés.

Site internet : www.addl-association.info
Connectez-vous pour commenter

30°C

Abidjan

Partiellement nuageux

  • 11 Avr 2016 32°C 27°C
  • 12 Avr 2016 32°C 27°C

Banner 468 x 60 px