Bannière

Log in

Koffi Olomide arrêté à Nairobi/ Le célèbre chanteur congolais a été arrêté vendredi soir à Nairobi, après avoir été filmé dans l’après-midi donnant un coup de pied à l’une de ses danseuses à son arrivée à l’aéroport.

Spécial Koffi Olomide arrêté à Nairobi/ Le célèbre chanteur congolais a été arrêté vendredi soir à Nairobi, après avoir été filmé dans l’après-midi donnant un coup de pied à l’une de ses danseuses à son arrivée à l’aéroport.

Le chanteur de 59 ans, qui devait donner un concert à Nairobi, a été arrêté devant les caméras de télévision à l’extérieur des locaux d’une chaîne de télévision où il venait de donner une interview. Sur une vidéo amateur, largement reprise et commentée sur les réseaux sociaux au Kenya, on voit le chanteur, qui se trouve juste à l’extérieur d’un des terminaux de l’aéroport international de la capitale kényane, se diriger vers une de ses danseuses.Il lui assène alors un coup de pied au niveau du ventre, qu’elle parvient en partir à amortir d’un réflexe de la main, sous le regard incrédule de deux policiers kényans dont l’un s’interpose. Dans la soirée, la Commission nationale sur le genre et l’égalité avait publié un communiqué appelant l’Inspecteur général de la police kényane à ouvrir immédiatement une enquête. Le chanteur a été emmené au poste de police de l’aéroport et pourrait être inculpé rapidement, a indiqué à l’AFP une source policière. En août 2012, le chanteur avait été condamné à Kinshasa à trois mois de prison avec sursis pour « coups et blessures volontaires » contre son producteur. / AFP

C’est les médias Kenyans où il séjourne qui l’ont confirmé. Koffi Olomidé a été arrêté ce vendredi 22 juillet par la police du pays.

Cette arrestation survient quelques temps après que la star congolaise s’est illustrée par un geste d’une cruauté incroyable. C’est le moins que l’on puisse dire. Alors que lui et son groupe venaient de débarquer à l’aéroport, le musicien congolais a assené un coup de pied violent à une de ses danseuses. Dans une vidéo qui a rapidement inondé tous les réseaux sociaux, on peut facilement conclure que c’était un geste volontaire de la part de l’artiste musicien puisque dans les images, on peut le voir partir de loin pour commettre son acte, ensuite dans la continuité des images, il semble vouloir aller plus loin encore n’eut été l’intervention des policiers et agents de l’ordre qui ont calmé ses ardeurs.

Des sources proches du dossier renseignent que la police s’apprêterait à le transférer dans la capitale Kinshasa. La toile se déchaine contre Koffi Olomidé Et comme l’on pouvait s’y attendre, cet incident horrible n’a laissé personne indifférente. A une vitesse exceptionnelle, les réactions n’ont pas tardé à pleuvoir on dirait un déluge inarretable. Critiques virulentes, insultes, moqueries, propos offensants, tous les moyens sont bons dénoncer à la fois l’homme et son geste indigne de son rang et de sa renommée.  La grande communauté congolaise établie au Kenya a même appelé à sa condamnation. Habitué à des frasques et au sensationnel, l’artiste musicien a peut-être commis un geste assurément qui risque de plomber encore une fois de plus sa personnalité déjà ternie par une infinité des faits et actes déplacés. Le paradoxe parait extrêmement lourd entre un musicien dont la majorité des œuvres fait l’éloge et l’exaltation de la personne féminine et le traitement inhumain qu’il inflige à son personnel de l’autre sexe.

Freddy Mulumba / Kinshasa – © OEIL D’AFRIQUE

Media

Dernière modification lesamedi, 23 juillet 2016 00:41
Adama Diomande

Président de l'Association pour la défense des libertés.

Site internet : www.addl-association.info
Connectez-vous pour commenter

30°C

Abidjan

Partiellement nuageux

  • 11 Avr 2016 32°C 27°C
  • 12 Avr 2016 32°C 27°C

Banner 468 x 60 px